صوتي

20 ans après sa création, la Cour pénale internationale est-elle discréditée?

La Cour pénale internationale à La Haye, aux Pays-Bas, le 27 septembre 2018.
La Cour pénale internationale à La Haye, aux Pays-Bas, le 27 septembre 2018.
Eva Plevier/File Photo/Reuters
Sa naissance, en 1998, avait suscité beaucoup d’espoirs. Espoirs d’une justice internationale, impartiale, qui poursuivrait les auteurs de génocide, de crimes de guerre ou crimes contre l’humanité fussent-ils militaires de haut rang ou chefs d’États. Résultat : en 16 ans de travail effectif, la Cour pénale internationale n’a condamné que 3 seconds couteaux : un djihadiste malien et deux miliciens congolais. Et sur 11 enquêtes ouvertes, 10 visent des pays africains.

39'00" - Première diffusion le 25/11/2018

La CPI est-elle devenue un tribunal pour l’Afrique ? Pourquoi les crimes commis en Irak, en Palestine ou en Afghanistan restent-ils impunis ? A-t-on affaire à une justice à la carte, et qui sont les maîtres du jeu ? Comment expliquer la volte-face de la Cour dans le procès Bemba, acquitté en appel le 8 juin 2018 après avoir une condamnation à 18 ans de prison en 1ère instance ? Enquêtes bâclées, incompétence ou pressions politiques ? La CPI est-elle aujourd’hui discréditée ? Joue-t-elle son avenir dans le procès Gbagbo ou le dossier afghan ?

Avec :
- Stéphanie Maupas, journaliste basée à La Haye, spécialiste de la CPI, a publié Le joker des puissants, le grand roman de la Cour pénale internationale, aux éditions Don Quichotte (2016).
- Juan Branco, avocat, auteur de L'ordre et le Monde : critique de la Cour pénale internationale, aux éditions Fayard (2016).
- Sara Dezalay, maître de conférences à la Cardiff School of Law and Politics de l’Université de Cardiff et chercheure associée à la Munk School of Global Affairs de l’Université de Toronto, a publié  « L'Afrique contre la Cour pénale internationale ? Éléments de sociogenèse sur les possibles de la justice internationale » dans Politique africaine, éditions Karthala (2017).

النشر بتاريخ 17/01/2019 - التعديل بتاريخ 01/02/2019 - بواسطة Chantal Lorho

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias