صوتي
Le robot tout-terrain Velox © Pliant Energy Systems
Le robot tout-terrain Velox
© Pliant Energy Systems
Des ingénieurs américains se sont inspirés du règne animal pour créer le robot Velox. Cette machine véritablement tout-terrain est capable de se déplacer dans des environnements aussi variés que l’eau, le sable, la glace, la neige, ou encore dans la boue !

2'06" - Première diffusion le 06/01/2019

Rien ne sert de courir, il faut se faufiler à point ! En hommage peut-être à l’une des fables de Jean de la Fontaine, les roboticiens américains de la société d’ingénierie new-yorkaise Pliant Energy Systems ont prouvé une fois de plus que la robotique est totalement « bio inspirée » par les formes ou les caractéristiques propres au règne animal…

Leur prototype de robot qui se nomme Velox cumule plusieurs modes de locomotion empruntés au monde du vivant. Équipé d’une seule paire d’ailettes latérales souples qui changent de position selon l’environnement qu’affronte la bestiole, l’engin est capable « de nager comme une raie, de ramper comme un mille-pattes, de jaillir comme un calamar et de glisser comme un serpent », expliquent ses concepteurs dans une série de vidéos sur leur site web.

Le secret du robot Velox

Le secret de ses déplacements réside dans ses appendices ondulatoires. Lorsqu’ils sont alignés à l’horizontale, la machine peut se déplacer sous l’eau. En mode tout-terrain, ses ailettes se positionnent perpendiculairement au sol pour ramper, par exemple, sur des sables mouvants. Velox est également le roi de la glisse, ses pédicules caoutchouteux lui permettent de patiner sur la glace, de slalomer entre les obstacles sur la neige.

Les environnements visqueux ne lui font pas peur, il adore patauger dans la boue, en réalisant au passage de superbes dérapages contrôlés. Ce robot n’est pour l’instant qu’un prototype, la simple démonstration du potentiel que représente son système de locomotion. Velox intéresserait cependant le bureau de la recherche navale américaine pour ravitailler en armes et en matériel des troupes lors d’un débarquement.

Vers de nouveaux types de véhicules ?

Dans un contexte moins guerrier, la machine pourrait être déployée lors des missions scientifiques et d’explorations des régions polaires. Ses capacités subaquatiques lui permettraient également, en toute discrétion, d’approcher des animaux marins, de les observer en détail à l’aide d’une caméra embarquée.

Ses concepteurs imaginent aussi développer de nouveaux types de véhicules autonomes et de transports dont l’appellation tous-terrains ne serait pas usurpée… juste subtilisée aux raies, aux mille-pattes, aux calamars et aux serpents peut-être, qui ont totalement oublié de déposer le brevet d’un système de locomotion 100 % naturel, mais d’une efficacité exceptionnelle.

النشر بتاريخ 08/10/2019 - التعديل بتاريخ 08/10/2019 - بواسطة Dominique Desaunay

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias