Les dinosaures ont occupé le sol charentais
Des ossements de grand dinosaure du groupe herbivore des sauropodes ont été retrouvés dans une carrière à Angeac-Charente, le 22 février 2010.
Philippe Messelet / AFP
مقالة

Les dinosaures ont occupé le sol charentais

Des ossements de grand dinosaure du groupe herbivore des sauropodes révélant l'existence d'un gisement ont été découverts dans une carrière à Angeac-Charente (dans l'ouest de la France), a annoncé Jean-François Tournepiche, conservateur chargé de l'archéologie au musée d'Angoulême, le 22 février 2010. Le site est situé sous des couches d'alluvions du quaternaire épaisses d'environ 5 m et les niveaux à dinosaures sont noyés dans la nappe phréatique, couverts par deux mètres d'eau.  
بحسب Dominique Raizon -

« C'est une découverte majeure à l'échelle nationale », selon Jean-FrançoisTournepiche : « On est sûr que le site est très riche, très intéressant scientifiquement et étendu sur plusieurs centaines de m² », a-t-il ajouté en soulignant la quantité et le bon état des vestiges mis au jour. Les vestiges mis au jour à partir de janvier proviennent de couches fossilifères du crétacé inférieur âgées de 135 millions d'années, selon les précisions du conservateur. Le diagnostic a été effectué sous la direction de Jean-François Tournepiche et Didier Néraudeau, professeur de paléontologie à l'université de Rennes I, spécialiste du crétacé, a permis de mesurer l'importance de la découverte.

Parmi les ossements appartenant à un ou plusieurs dinosaures, dont la longueur dépassait 20 mètres, figurent notamment des vertèbres, des métapodes ou os du pied et un fémur. Des ossements de dinosaures carnivores, de crocodiles, de tortues et de bois fossile ont également été exhumés. Outre le caractère très rare de la découverte de grands dinosaures, l'intérêt du site réside également « dans l'ensemble d'espèces présentes qui va nous permettre d'étudier le milieu », a précisé Jean-François Tournepiche.

Une vertèbre, également attribuée à un dinosaure du groupe herbivore, avait été découverte en 2008 sur le même site. « Cette grosse vertèbre nous a mis sur la piste d'un site à dinosaures », a déclaré le conservateur du musée d'Angoulême. Pour les chercheurs, « toute l'étude scientifique reste à faire, un énorme travail de fouilles et d'analyses ».

النشر بتاريخ 21/10/2015 - التعديل بتاريخ 29/10/2015

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias