صوتي
Des personnes font la queue pour recevoir du riz distribué gratuitement par le gouvernement en Inde, le 3 avril 2020.
Des personnes font la queue pour recevoir du riz distribué gratuitement par le gouvernement en Inde, le 3 avril 2020.
Noah Seelam/AFP
Claire Boscher est expatriée en famille à Hyderabad dans le sud de l'Inde depuis trois ans. Elle a suivi son époux affecté dans ce pays et s'occupe au foyer de leurs trois enfants âgés de 7 ans, 4 ans et 2 ans. La crise sanitaire a entraîné l'émergence d'un racisme anti-étranger dans ce pays. Les expatriés devaient affronter les remarques et attitudes désobligeantes des Indiens quant au mode de gestion du coronavirus dans leurs pays d'origine. Un délit de faciès que le confinement a contribué à apaiser. Les explications de Claire Boscher. En collaboration avec FemmExpat à Paris.

02'28" - Première diffusion

النشر بتاريخ 15/04/2020 - التعديل بتاريخ 15/04/2020 - بواسطة Corinne Mandjou

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias