000_hkg8513567reduite.jpg
Une femme portant un masque, passe devant une affiche de lutte contre le virus H7N9 à Pékin, avril 2013.
Wang Zhao / AFP
مقالة

La grippe aviaire continue de se propager en Chine

Soixante-deux cas d’infection et 14 décès, c’est le dernier bilan de la grippe aviaire fournit par les autorités sanitaires en Chine. Le virus H7N9 a tué un nouveau malade dans la province du Jiangsu, à l’est du pays. Le 14 avril 2013, l’agence Chine Nouvelle a fait état de la propagation de la maladie à une nouvelle province du centre du pays, le Henan. L’état de la petite fille de 7 ans affectée par le virus à Pékin a été stabilisé selon les médecins.
بحسب RFI -

Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

Deux établissements accueillent les personnes affectées par le virus H7N9 à Pékin.  L’un se trouve au sud de la capitale chinoise, l’autre au nord en direction de l’aéroport. C’est dans ce dernier, à l’hôpital Ditan, spécialisé dans les maladies infectieuses, que se trouve la petite fille de 7 ans, hospitalisée en urgence depuis jeudi dernier

« Je suis très heureux de vous annoncer que l’enfant contaminé est sortie des soins intensifs et qu’elle a pu rejoindre une chambre normale du département des maladies contagieuses », a affirmé Cheng Jun, vice-directeur de l’établissement, alors que des infirmiers en combinaison blanche, capuche, lunettes en plexiglas et masque de protection, continuaient de guider de nouveaux patients à l’intérieur de l’hôpital.

Dans la capitale, l’administration du médicament a ordonné le stockage de doses de Tamiflu pour 2 millions de personnes et les écoles sont invitées à exercer des contrôles de températures quotidiens sur les élèves. « Après l’épidémie de SRAS, la Chine a construit un système de surveillance très complet », explique Zhong Dongbo, le porte-parole du ministère chinois de la Santé. « Environ 1 600 personnes attrapent la grippe chaque jour. C’est 1,07 % de moins que l’an passé », poursuit-il. Des propos qui se veulent rassurant mais qui ne parviennent pas totalement à calmer l’inquiétude.

La filière avicole a perdu près de 1,25 milliards d’euros en Chine dans la semaine qui a suivi l’annonce de la transmission du H7N9 à l’homme. A l’hôpital Ditan, un enfant de 4 ans est en observation. Il est porteur du virus mais ne présente pas les symptômes de la maladie, ont dévoilé les médecins. Ce qui pourrait signifier que certains cas d’infection n’ont pas encore été révélés.

النشر بتاريخ 19/10/2015 - التعديل بتاريخ 28/10/2015

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias