Des globules rouges infectés par le parasite Plasmodium falciparum, la cause du paludisme.
Des globules rouges infectés par le parasite Plasmodium falciparum, la cause du paludisme.
Getty Images/Photolibrary
رسوم بيانية

« Cartes repères » sur le paludisme

« Investir dans l’avenir et vaincre le paludisme », reste l'objectif rappelé par l’OMS (Organisation mondiale de la santé) et le Partenariat Roll Back Malaria, en cette journée mondiale de lutte contre le paludisme. Véritable fléau, la maladie fait encore quelque 584 000 victimes chaque année pour 198 millions de cas recensés dans le monde. La plupart des décès surviennent en Afrique, principalement chez les enfants, même si le taux de mortalité a diminué de moitié en quinze ans. Pour éradiquer le paludisme, il reste beaucoup de chemin à faire et « les progrès restent fragiles », souligne le Partenariat Roll Back Malaria. En cause, des moyens financiers encore insuffisants et les résistances du virus aux médicaments et aux insecticides dans certaines régions du monde. Retrouvez ci-dessous quelques repères sur le paludisme dans le monde. (Source : OMS, données du rapport sur le paludisme dans le monde 2014)
بحسب Véronique Barral -

Carte du pourcentage de la population exposée au risque de paludisme par pays
Près de la moitié de la population mondiale est exposée au risque de paludisme, neuf cas sur dix sont recensés sur le continent africain.

 

Carte risque du paludisme dans le monde

 

Carte de la mortalité due au paludisme dans le monde
Même si 4 millions de vie ont été épargnées depuis 2001 grâce à la lutte menée contre le paludisme, plus de 580 000 personnes en meurent encore chaque année.

 

EM Image: La mortalité due au paludisme dans le monde

Carte du stade de contrôle de la maladie par pays
Sur 97 pays où la transmission perdure en 2013, douze sont en phase de pré-élimination du paludisme, et sept dans la phase d’élimination.

EM Image:  Carte du stade de contrôle de la maladie par pays.

 

النشر بتاريخ 02/10/2015 - التعديل بتاريخ 28/10/2015

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias