صوتي

Congo-Brazzaville: Le difficile retour des déplacés du Pool [1/5]

Les résidents congolais déplacés des quartiers sud de Brazzaville s'abritent dans une église après avoir fui de violents affrontements le 4 avril 2016.
Les résidents congolais déplacés des quartiers sud de Brazzaville s'abritent dans une église après avoir fui de violents affrontements le 4 avril 2016.
Stringer / AFP
Le difficile retour des déplacés du Pool au Congo-Brazzaville premier épisode de notre série de reportages 6 mois après la signature en décembre d’un cessez-le-feu entre le gouvernement et les partisans du Pasteur Ntumi, les ninjas. Petit à petit, les déplacés, estimés à plus de 100 000, regagnent leurs villages. Mais le plus souvent, à leur retour ils trouvent des maisons cassées, pillées, et des champs détruits. Exemple à Soumouna, l’un des fiefs du Pasteur Ntumi. C’est là qu’ont eu lieu les premiers bombardements en avril 2016. Les villages civils alentour n’ont pas été épargnés.

النشر بتاريخ 13/02/2019 - التعديل بتاريخ 21/02/2019 - بواسطة Florence Morice

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias