Zergun Koruturk, l'ambassadrice de Turquie en Suède, en mars 2010.
Zergun Koruturk, l'ambassadrice de Turquie en Suède, en mars 2010.
AFP PHOTO/BERTIL ERICSON
مقالة

Après le vote suédois, la Turquie rappelle son ambassadeur à Stockholm

A une très courte majorité, (131 voix contre 130), les députés suédois ont voté le 11 mars 2010, un texte qui reconnaît le génocide arménien durant la Première Guerre mondiale. Des massacres contre d’autres groupes chrétiens ont également été évoqués. Ils concernent les Assyro-Chaldéens et les Grecs de la région du Pontus. D’où le rappel par Ankara de son ambassadrice à Stockholm.  
بحسب RFI -

Avec notre correspondante à Istanbul, Jeanne Tulliers

Après le rappel de l’ambassadeur turc à Washington, c’est au tour de l’ambassadrice turque à Stockholm d’être rappelée à Ankara pour consultation. Les raisons de leur rappel sont les mêmes. La semaine dernière, une commission de la Chambre des représentants américaine a reconnu le génocide arménien a une voix près. Et le 11 mars, ce sont les députés suédois qui ont a leur tour, reconnu ce génocide. Une fois encore, a une voix près.

La presse turque ne fait pas ses plus gros titres ce matin sur ce dossier, signe d’une désillusion sur le sujet. A Ankara, en revanche, les réactions ont été rapides et sévères. La Turquie condamne ce vote qu’elle juge sans fondement. Un vote qui serait motivé d’après les autorités turques, par des enjeux électoralistes a six mois d’un scrutin national en Suède.

D’après l'ambassadrice turque à Stockholm, « ce vote va nuire aux relations exceptionnelles qui existent entre ces deux pays ». Selon cette diplomate, il ne sera pas facile de réparer le mal qui a été fait et cela prendra du temps.

Le Premier ministre Erdogan a d'ores et déjà annulé sa visite à Stockholm prévue pour la semaine prochaine. Quant à l’ambassadeur suédois a Ankara, il est convoqué ce matin au ministère turc des Affaires étrangères.
 

النشر بتاريخ 18/02/2016 - التعديل بتاريخ 18/02/2016

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias