صوتي
Le Premier ministre nigérian Abubakar Tafawa Balewa (G), le leader de la région Nord Ahmadu Bello (C) et le président du Sénat et gouverneur général du Nigeria Nnamdi Azikiwe (D) lors de la célébration de l'indépendance du Nigeria, le 1er octobre 1960.
Le Premier ministre nigérian Abubakar Tafawa Balewa (G), le leader de la région Nord Ahmadu Bello (C) et le président du Sénat et gouverneur général du Nigeria Nnamdi Azikiwe (D) lors de la célébration de l'indépendance du Nigeria, le 1er octobre 1960.
Keystone-France/Gamma-Keystone via Getty Images
Conçue et construite par les Anglais sur le même modèle que les deux grandes fédérations coloniales françaises (AOF et AEF), la fédération du Nigeria a réussi à éviter la « balkanisation » et à accéder à la souveraineté dans l’unité. Certes, les difficultés n’ont pas manqué.

19'29" - Première diffusion le 25/09/2010

Il a fallu expérimenter trois constitutions (1951, 1954 et 1957) avant de parvenir à un gouvernement national de coalition au moment de l’indépendance. Malgré les risques de dérive régionaliste, la modération l’a emporté chez les principaux dirigeants : Nnamdi Azikiwe du NCNC (Conseil national du Nigeria et du Cameroun), Abubakar Tafawe Balewa du NPC (Congrès des Peuples du Nord) et Obafemi Awolowo de l’Action Group. Grâce à sa population et à son économie, le nouvel Etat apparaît déjà comme un géant, même si ses pieds semblent d’argile.

 

النشر بتاريخ 29/09/2020 - التعديل بتاريخ 29/09/2020 - بواسطة Elikia M'Bokolo

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias