صوتي
Barthélémy Boganda (2ème D), alors président du Grand Conseil de l’AEF, accompagne le général de Gaulle lors de sa tournée au Congo Brazzaville, le 24 août 1958.
Barthélémy Boganda (2ème D), alors président du Grand Conseil de l’AEF, accompagne le général de Gaulle lors de sa tournée au Congo Brazzaville, le 24 août 1958.
Keystone-France/Gamma-Keystone/Getty
Le 13 août 1960, l’indépendance de la République centrafricaine est proclamée dans le deuil de son « père fondateur », Barthélémy Boganda, disparu dans un étrange accident d’avion un an plus tôt.

19'29'' - Première diffusion le 03/04/2010

Fondateur du MESAN (Mouvement d’émancipation sociale d’Afrique noire), épaulé par de jeunes cadres, dont le docteur Abel Goumba, Barthélémy Boganda a un projet ambitieux : le développement prioritaire de l’agriculture ; le bien-être social ; la promotion de l’unité africaine, à commencer par la création d’une « République centrafricaine » regroupant toute l’Afrique centrale. L’accident bizarre qui lui a coûté la vie en 1959 l’a empêché de voir l’émancipation de son pays, au moment où celui-ci avait le plus grand besoin de lui.

النشر بتاريخ 06/08/2020 - التعديل بتاريخ 11/08/2020 - بواسطة Elikia M'Bokolo

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias