De gauche à droite : le président serbe S. Milosevic, le président croate F. Tudjman et le président bosniaque A. Izetbegovic signent l'accord de paix de Dayton avec six autres chefs d'État, F. Gonzalez, B. Clinton, J. Chirac, H. Kohl, J. Major et V. Chernomyrdin, à Paris le 14 décembre 1995.
De gauche à droite : le président serbe S. Milosevic, le président croate F. Tudjman et le président bosniaque A. Izetbegovic signent l'accord de paix de Dayton avec six autres chefs d'État, F. Gonzalez, B. Clinton, J. Chirac, H. Kohl, J. Major et V. Chernomyrdin, à Paris le 14 décembre 1995.
Larry Downing/Sygma via Getty Images

Yougoslavie: de l'éclatement aux accords de Dayton

Le 14 décembre 1995, les accords de paix négociés à Dayton aux États-Unis sont signés à Paris et mettent fin à quatre années de guerre sanglante en ex-Yougoslavie. Cette guerre civile entre les peuples qui ont vécu ensemble depuis le début du XXe siècle, a provoqué plus de 100 000 morts et plusieurs millions de réfugiés. Comment la Yougoslavie de Tito, qui était un exemple mondial de la vie commune entre les peuples, a fini par se disloquer et sombrer dans le conflit ?

النشر بتاريخ 10/12/2020 - التعديل بتاريخ 16/12/2020

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias