Le président turc Abdullah Gul (à droite) et son homologue arménien Serzh Sarkisian posent avant leur rencontre à Bursa, en Turquie, le 14 octobre 2009.
Le président turc Abdullah Gul (à droite) et son homologue arménien Serzh Sarkisian posent avant leur rencontre à Bursa, en Turquie, le 14 octobre 2009.
Bulent Kilic / AFP
مقالة

Un match de football pour la paix

La Turquie a gagné ce match par deux buts à zéro face à l'Arménie mais ce que l'on retiendra de cette rencontre, c'est l'ambiance finalement détendue qui a prévalu pendant le match. Les deux pays ont signé quelques jours auparavant un accord qualifié d'historique en vue de l'établissement de relations diplomatiques.
بحسب RFI -

Une rencontre parfaitement amicale, tant sur le terrain que dans les tribunes et même autour du stade. Si des petits groupes de jeunes ont voulu marquer leur soutien à l’Azerbaïdjan, victimes de l’occupation arménienne d’une partie de leur territoire, ils s’en sont tenus à de simples mots, souhaitant même bonne chance aux visiteurs : « Que ce soit l’Arménie ou qui que ce soit, chacun peut venir ici, jouer au football et repartir en paix, personne ne leur fera rien ! »

Interdiction avait d’ailleurs été faite de brandir le drapeau national azerbaïdjanais qui aurait été perçu comme de la provocation, et le petit stade de Bursa n’a, à aucun moment, vécu de tension particulière.

Dix minutes avant le début de la rencontre, le virage Est a même vu s’envoler quelques dizaines de colombes blanches, suscitant une salve d’applaudissements.

« Nous faisons l'histoire ! »

Pendant ce temps, les deux présidents devisaient et souriaient, manifestement très détendus. « Nous n’écrivons pas l’histoire, a commenté le chef de l’État turc Abdullah Gül, nous la faisons ! »

Les deux équipes étant toutes deux disqualifiées pour la Coupe du monde de football, il n’y avait pas de résultat sportif à attendre de ce match, qui a vu la victoire facile et logique de la Turquie. En revanche la confirmation est faite que la cohabitation et la réconciliation entre les deux pays voisins sont en marche. Et le processus ne fait que commencer.

النشر بتاريخ 22/12/2017 - التعديل بتاريخ 26/01/2018

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias