Le président Karzaï avait adressé une sévère mise en garde au Pakistan, lors d'une conférence de presse à Kaboul
Le président Karzaï avait adressé une sévère mise en garde au Pakistan, lors d'une conférence de presse à Kaboul, le 15 juin 2008.
Ahmad Masood / Reuters
مقالة

Reprise des relations bilatérales

Le président afghan Hamid Karzaï et le Premier ministre pakistanais Yousouf Raza Gilani se sont rencontrés le 3 août 2008 à Colombo, capitale du Sri Lanka, en marge du sommet de l'Association d'Asie du Sud pour la coopération régionale (SAARC). Les deux dirigeants ont convenu de la reprise des relations bilatérales, rompues en juillet 2008.
بحسب RFI -

Islamabad et Kaboul sont d'accord pour revenir à des relations moins tumultueuses.

Ces dernières semaines, Kaboul avait manifesté en effet son mécontentement à plusieurs reprises. Hamid Karzaï menaçait, au nom de la légitime défense, d'envoyer des troupes afghanes en territoire pakistanais pour aller combattre les talibans et les militants d'al-Qaïda, ces derniers bénéficiant de sanctuaires sur le territoire pakistanais.

Kaboul avait également laissé entendre que les Pakistanais avaient enfoui des déchets nucléaires sur le sol afghan. Enfin, l'Afghanistan tenait le Pakistan pour responsable de l'attentat contre l'ambassade de l'Inde à Kaboul le 7 juillet 2008 qui avait fait plus de 60 morts.

Depuis, les relations entre les deux pays ont été suspendues. Les deux chefs d'États viennent de décider de les reprendre et de coordonner leurs efforts pour mettre un terme aux infiltrations terroristes à leurs frontières.

Les ministres des Affaires étrangères des deux pays se rencontreront prochainement pour rebâtir des relations basées sur la confiance, affirme-t-on des deux côtés.

النشر بتاريخ 18/05/2017 - التعديل بتاريخ 09/11/2017

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias