Sommet indo-africain de New Dehli, avec les ministres des Affaires étrangères de l'Union africaine, le 8 avril 2008.
Sommet indo-africain de New Dehli, avec les ministres des Affaires étrangères de l'Union africaine, le 8 avril 2008.
AFP
مقالة

New Delhi: le sommet Inde-Afrique annulé à cause du risque d’Ebola

Les autorités indiennes viennent d'annoncer qu'elles reportaient le sommet Inde-Afrique, qui était prévu entre 53 pays africains et l'Inde en décembre 2014, suite aux risques sanitaires causés par Ebola. Parmi les nombreux délégués qui devaient venir à New Delhi, certains étaient en provenance de pays touchés par le virus.
بحسب RFI -

Avec notre correspondant à New Delhi, Sébastien Farcis.

Plus de 1 000 délégués, originaires de 53 pays africains devaient se rendre à New Delhi à partir du 4 décembre 2014. Ce qui aurait obligé les autorités indiennes à réaliser un contrôle sanitaire poussé auprès d'un très grand nombre de personnes, incluant des membres de gouvernement et des diplomates.

Le ministère des Affaires étrangères a donc préféré reporter l'événement au lieu de prendre un risque sanitaire qui aurait en plus pu obliger des inspections délicates auprès de ces hauts dignitaires.

Cela devait être la troisième édition de ce sommet Inde-Afrique, après la première réunion de New Delhi en 2008 et celle d'Addis Abeba en 2011. Officiellement, elle a été reportée à une date encore inconnue en 2015. L'Inde n'a pas eu de cas d'Ebola, mais il y a encore un mois, plus de 40 000 Indiens vivaient dans les principaux pays d'Afrique de l'Ouest touchés par le virus, dont 300 militaires de la force de l'ONU au Libéria.

النشر بتاريخ 13/04/2017 - التعديل بتاريخ 25/04/2017

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias