صوتي
Le premier ministre du Hamas à Gaza, Ismail Haniyeh (G) et l'émir du Qatar, Cheikh Hamad bin Khalifa al-Thani (D) arrivent à la cérémonie de bienvenue à Rafah à Gaza, le 23 octobre 2012.
Le premier ministre du Hamas à Gaza, Ismail Haniyeh (G) et l'émir du Qatar, Cheikh Hamad bin Khalifa al-Thani (D) arrivent à la cérémonie de bienvenue à Rafah à Gaza, le 23 octobre 2012.
Mohammed Abed / AP
Le Qatar est devenu inéluctable dans l’actualité. À la fois agaçant, fascinant et inquiétant, ce petit Émirat est, en effet, très visible grâce à sa chaîne de télévision Al-Jazeera, à ses investissements financiers massifs dans le sport, l’art, l’industrie ou la finance. La visibilité du Qatar s’est accrue ces derniers mois par une diplomatie de plus en plus interventionniste et confuse. Une confusion illustrée par la récente visite à Gaza de l’émir du Qatar. Depuis le début des printemps arabes, le Qatar est passé d’une volonté d’influence à une volonté de puissance. Que cherche l’émirat par cette politique audacieuse ?

39'00" - Première diffusion le 03/11/2012

Invités :
- Éric Denécé,
directeur du CF2R, le Centre français de recherche sur le renseignement,
- Bassam Tahhan, professeur de géopolitique et de géostratégie dans les grandes écoles françaises,
- Alexis Normand, auteur de Les Emirats du Golfe, au défi de l'ouverture publié chez l'Harmattan et anciennement consultant en stratégie dans la région.

النشر بتاريخ 06/04/2016 - التعديل بتاريخ 14/08/2020 - بواسطة Corinne Mandjou

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias