صوتي

La situation est très tendue au Cachemire indien

A Srinagar, des Cachemiris hurlent des slogans anti-indiens pendant les funérailles d'un jeune Cachemiri
A Srinagar, des Cachemiris hurlent des slogans anti-indiens pendant les funérailles d'un jeune Cachemiri tué le 14 septembre 2010 dans une manifestation.
Danish Ismai /REUTERS
Depuis maintenant près de quatre mois, la région du Cachemire, au nord de l’Inde, est en proie à de violentes manifestations. Ces troubles ont déjà fait plus de 100 morts. La population locale qui réclame l'indépendance proteste contre les abus commis par les forces de sécurité. New Delhi a finalement annoncé début septembre 2010 des mesures pour apaiser la situation.

2'33 - Première diffusion le 27/09/2010

D’une ampleur sans précédent, le soulèvement populaire est en partie le fait des jeunes. Une génération en proie à un chômage massif, mais surtout qui a grandi dans un climat de terreur en raison des abus commis par les forces armées dans le cadre de  la lutte contre l’insurrection séparatiste armée dès le début des années 90.

De son côté l’Inde refuse d’admettre que le soulèvement actuel est spontané et affirme que les foules sont manipulées par les séparatistes, eux-mêmes pilotés par le Pakistan voisin. Mais si les jeunes perdent espoir, le risque est grand qu’ils se radicalisent et prennent les armes.

النشر بتاريخ 14/02/2017 - التعديل بتاريخ 23/03/2017 - بواسطة Pierre Prakash

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias