Un manifestant fait le salut des trois doigts symbole de résistance, devant les forces de polices lors d'une manifestation contre le coup d'État militaire à Rangoun en Birmanie, le 6 février 2021.
Un manifestant fait le symbole de résistance devant les forces de polices lors d'une manifestation contre le coup d'État militaire à Rangoun en Birmanie, le 6 février 2021.
Aung Kyaw Htet/SOPA Images/LightRocket via Getty

La Birmanie : entre dictature et démocratie

Indépendante depuis le 4 janvier 1948, la Birmanie connait une succession de dictatures militaires depuis un demi-siècle. En 2011, suite aux pressions internationales la junte militaire laisse la direction du pays aux civils. Mais en réalité, les membres de l'ancien régime dirigent le pays jusqu’à l’organisation des élections en 2015. La principale opposante de la junte militaire Aung San Suu Kyi est libérée de prison et participe activement à la campagne électorale pour son parti la NDL qui finalement emporte la majorité dans les urnes. Aung San Suu Kyi occupe le poste de Premier ministre jusqu’en février 2021 lorsque le nouveau coup d’État militaire la place une nouvelle fois en résidence surveillée.

النشر بتاريخ 11/02/2021 - التعديل بتاريخ 02/04/2021

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias