Le Premier ministre canadien Stephen Harper a annoncé la découverte d'une épave de l’expédition Franklin.
Le Premier ministre canadien Stephen Harper a annoncé la découverte d'une épave de l’expédition Franklin.
Chris Wattie / Reuters
مقالة

Canada: une épave de l’expédition Franklin retrouvée dans l’Arctique

Un des grands mystères maritimes vient en partie d’être élucidé. Cent soixante-huit ans après sa disparition, des équipes d’archéologues du gouvernement canadien viennent de localiser une des deux épaves de l’expédition de Sir John Franklin. Cet explorateur britannique avait quitté l’Angleterre le 19 mai 1845 à la recherche du passage de l’Atlantique au Pacifique par l’océan Arctique.
بحسب Pascale Guéricolas -

Avec notre correspondante à Québec.

La découverte de l’épave de l’expédition Franklin a pour le Canada une importance gigantesque, si l’on en croit la taille du sourire du Premier ministre canadien (en anglais) lorsqu’il a annoncé la nouvelle à la presse. Lui, d’habitude si réservé, avait l’air aussi ravi qu’un enfant ouvrant ses cadeaux à Noël. Cela fait six ans que les équipes d’historiens et d’archéologues de Parcs-Canada cherchent assidûment les traces des deux navires de l’expédition Franklin, disparus en 1847. Cet organisme gouvernemental a beau avoir subi de sévères réductions dans son budget, tout comme les autres chercheurs canadiens confrontés au désintérêt du gouvernement pour la science, il a disposé de millions de dollars pour monter des expéditions dans le Passage du Nord-Ouest. Les conditions climatiques très difficiles dans l’Arctique coûtent pourtant très cher, car les eaux ne sont libres de glace qu’à des moments précis dans l’année.

Pour faciliter l'intégration

Pour le Premier ministre Stephen Harper, tout ce qui touche le Nord canadien contribue à bâtir une image forte du pays. À l’entendre, trouver ces navires en plein milieu du Passage du Nord-Ouest constitue une preuve de plus de la souveraineté du Canada sur cette région du monde, même si dans les faits il s’agit d’une zone internationale. Avec la fonte des glaces en Arctique, il y a de grandes chances pour que ce passage devienne une route maritime très importante pour les navires de marchandises. Car cela permettrait de gagner quelques milliers de kilomètres sur les routes actuelles. Stephen Harper tient donc à affirmer que le Passage du Nord-Ouest appartient au Canada. L’emphase mise autour des épaves de l’expédition Franklin ne sert pas seulement sa politique étrangère. Le gouvernement entend utiliser le récit autour de l’expédition britannique au XIXe comme ingrédient de l’histoire nationale. Le Canada accueille beaucoup d’immigrants chaque année, et le Premier ministre tient à ce que ces nouveaux arrivants puissent adhérer à l’image de certains héros communs pour faciliter leur intégration. Et à ce titre, l’expédition Franklin contient tous les ingrédients d’une histoire très romanesque.

Le cinéma s’en mêle

Lorsque Sir Franklin quitte l’Angleterre en 1845 avec 134 hommes, il dispose de la meilleure technologie de l’époque. Les coques de ses deux navires, l’Errebus et le Terror, ont été renforcées pour affronter les glaces, et disposent de moteurs de locomotives pour les propulser. Sauf que l’expédition se retrouve prisonnière de la mer gelée. Les marins passent plus d’un an et demi sur la banquise, avant de se résoudre à partir à pied. Finalement, ils meurent tous, sans doute de faim ou d’empoisonnement au plomb avec leurs rations de survie. Sans nouvelles de son époux pendant toutes ces années, la femme de Franklin organise pas moins de trois expéditions pour le retrouver. En vain. Séduit par cette histoire, Jean-Marc Vallée, un réalisateur québécois, [qui acheté en 2009 les droits cinématographiques du roman Du bon usage des étoiles de Dominique Fortier, qui s'inspire de l'épopée de l'expédition Franklin], a décidé de la porter bientôt au grand écran.

 

النشر بتاريخ 06/06/2019 - التعديل بتاريخ 20/09/2019

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias