La librairie Libros Antimateria du quartier de Laureles à Medellin.
La librairie Libros Antimateria du quartier de Laureles à Medellin.
RFI/Najet Benrabaa
مقالة

Colombie: une librairie qui fait la part belle aux comics et aux fanzines

L'appétit pour les livres est nouveau pour les Colombiens. Depuis une dizaine d'années, les ventes sont en hausse, tout comme l'apparition de nouveaux écrivains. En 2017, les « comics », les bandes dessinées et les « fanzines », une publication réalisée par des passionnés, ont eu la part belle. En moyenne, un Colombien lit deux livres par an, les amateurs de littérature en lisent jusqu'à 4. Gabriel Garcia Marquez et son best-seller 100 ans de solitude sont loin d'être l'unique référence colombienne.
بحسب Najet Benrabaa -

De notre correspondante à Medellin,

L'entrée est discrète. L'écriteau « Libreria » permet d'identifier cette librairie hors du commun : « Libros Antimateria » du quartier de Laureles à Medellin. Ces créateurs, deux paisas, des habitants originaires de Medellin, voulaient un établissement aux titres non commerciaux, ouvrant la porte aux indépendants.

Johny Benjumea? l'un des fondateurs de la librairie, jeune d'un an, est professeur d'arts plastiques à l'Université. Amoureux de la littérature et proche de la quarantaine, il a voulu ouvrir son établissement sans attendre ses vieux jours car « lire est un voyage depuis sa chaise, sans effort physique ou économique ».

Comics et panoplie d'auteurs colombiens 

« On vend surtout des comics, mais plus d'auteurs que des commerciaux comme dans les librairies de chaîne. On ne trouve pas que des super-héros ici. Il y a un choix plus ample. La science-fiction et l'horreur se vendent aussi bien. Des choses qu'on ne trouve d'ailleurs pas partout. On a également une section pour la littérature d'enfance et jeunesse, ce qui est très rare à Medellin. Des auteurs indépendants viennent nous voir. On travaille avec un collectif d'artistes et de jeunes auteurs qui s'auto-produisent. Comme nous disent les gens, c'est une librairie de “niche” ».

Outre les comics, la librairie écoule beaucoup de littérature colombienne. « Gabriel Garcia Marquez reste le plus connu et il se vend toujours aussi. Les gens adorent le lire. Mais on vend aussi d'autres auteurs comme Fernando Vallejo, très populaire. Il se vend facilement. Juan Cardenas est l'un de mes favoris que je recommande. C'est un écrivain d'avenir. Il a dans les 38 ans plus ou moins. José Antonio Osorio Lizarazo de Bogota. Et l'un des classiques c'est Andres Caicedo. On a tous lu un de ses livres entre les 18 et 25 ans. Je veux dire, tous ceux qui s'intéressent à la littérature ».

EM Image: Librairie _Libros Antimateria_ à Laureles, Medellin,Colombie

Johny Benjumea, l'un des fondateurs de la librairie (assis) avec un client. | RFI/Najet Benrabaa

Fans et Fanzines

Fanzine vient de la contraction anglaise « Fanatic » et « magazine ». Ce sont des publications écrites et produites par des amateurs passionnés. La librairie leur offre un espace de vente. Il n'y a pas de format prédéfini. Santiago Restrepo, 20 ans, s'est lancé dans la production il y a un an. Il vient d'ailleurs déposer des exemplaires de son dernier fanzine, un petit livret imprimé en noir et blanc. « Ça permet de publier ses propres histoires de manière indépendante. Mes fanzines sont des petites histoires quotidiennes avec des pointes d'humour. Je les illustre avec des dessins. J'ai toujours voulu raconter des histoires. Après un atelier sur les comics dans une bibliothèque, ça m'a donné envie, d'autant qu'ils nous ont expliqué comment créer son propre fanzine ».

Pour autant, il n'oublie pas ses classiques. « Je lis de la littérature et des comics. Là, je viens chercher 'El Volcan, un presente de la historieta latinoamericana'. C'est un livre sur l'histoire de l'Amérique latine (qui réunit 42 auteurs d'Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, Cuba, México, Paraguay, Pérou, Uruguay et Venezuela, NDLR). Ça fait des semaines que je l'attends. C'est important pour moi. Je veux mieux comprendre l'histoire actuelle du continent ».

Hausse des ventes et productions de livres

D'après la Chambre colombienne du livre, l'organisation des éditeurs, libraires et distributeurs dans le pays, la vente des livres a augmenté de 29 % entre 2008 et 2016. L'offre éditoriale est également en hausse. Procédant aux enregistrements, la Chambre affirme que la croissance annuelle est de 7 % entre 2000 et 2016. Ainsi la Colombie est passée de 6 465 titres enregistrés à 17 939 cette année, soit environ 50 titres enregistrés par jour.

Autre nouveauté, jusqu'au 3 janvier la plus grande librairie flottante longera les côtes colombiennes. Il s'agit d'un « bateau librairie » de 132 mètres avec plus de 5 000 livres à bord et 400 membres d'équipage volontaires de 60 pays. Il naviguera sur les côtes caraïbes de Colombie pour visiter les villes de Santa Marta, Carthagène des Indes et Barranquilla.

النشر بتاريخ 25/03/2020 - التعديل بتاريخ 11/06/2020

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias