#تعلم الفرنسية من خلال الأخبار

Plein Sud

mots-actu_p.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

On a appris hier, et avec tristesse, la mort d’Amobé Mévégué. Et même si, depuis quelques années, on l’entendait ailleurs qu’à RFI, nous sommes nombreux à nous souvenir de sa personnalité, de son énergie, de sa curiosité. Et de Plein Sud qui fut longtemps son émission, et qui s’intéressait à la musique, à la culture en général comme au sport, aux personnalités marquantes. Rien de ce qui appartenait au Sud ne semblait lui être étranger !

Au Sud, c’est-à-dire ? Le mot des sens nombreux, mais ce titre d’’émission faisait bien sûr référence à un sens d’abord dérivé de la géopolitique. On sait que le Sud est l’un des quatre points cardinaux qui permettent une orientation sur terre. Mais depuis quelques décennies, lorsque dans un discours économique ou politique, on oppose le Nord au Sud, on distingue des régions situées en Europe, en Amérique du Nord principalement de celles qui sont en Afrique, ou en Amérique centrale ou en Amérique latine. Et l’Asie alors ? Et bien, elle échappe un peu à cette dualité : Et géographiquement, on en parle bien plus souvent comme de l’Est : Moyen-Orient (et l’Orient, c’est l’Est !), Extrême-Orient, Sud-Est asiatique…

Mais en ce qui concerne le Nord et le Sud, ces dénominations essaient souvent de ne pas être péjoratives ou en tout cas de se décaler de références trop restrictives.

Et ce Plein Sud, dont nous parlait Amobé, c’était fièrement, et le plus souvent, ce qui avait trait à l’Afrique ou à la Caraïbe.

L’expression Plein Sud se souvient du vocabulaire de la géographie et de l’orientation : plein sud, ce n’est pas sud-sud-est. Mais le titre était très bien trouvé, justement parce quil évoque cet élan fier vers le Sud. Et qu’il rappelle des formules qu’on entend à propos d’architecture ou d’immobilier : si une maison ou une terrasse est orientée plein sud, on a toujours l’impression que c’est la meilleure situation possible : un maximum de lumière (même si ce n’est pas toujours vrai !) Et puis cet adjectif « plein » sert souvent d’intensif : en plein soleil, en pleine lumière, ou même en pleine nuit, c’est-à-dire au cœur de la nuit….

Et si l’on dit pleins feux, on garde l’image des projecteurs braqués sur une personne, ou un sujet qu’on veut tout particulièrement mettre en lumière.

Avertissement !  
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensable un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo DGLFLF Ministère de la Culture

En partenariat avec la Délégation Générale à la Langue française et aux Langues de France (DGLFLF)

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias