#تعلم الفرنسية من خلال الأخبار

Journal en français facile 12/11/2018 20h00 GMT

Studio RFI
Transcription

Loïc Bussières : 21h à Paris et 20h en temps universel. L’heure de votre Journal en français facile. Zéphyrin Kouadio est à mes côtés pour vous présenter cette édition. Bonsoir Zéphyrin.

Zéphyrin Kouadio : Bonsoir.

LB : À la une : le regain de tension dans la bande de Gaza où les groupes armés ont lancé des dizaines de roquettes vers Israël au lendemain d’une nuit de violences.

ZK : Violences également au Yémen dans la ville d’Hodeïda où la coalition menée par l’Arabie saoudite poursuit ses frappes. Elles ont fait au moins 150 victimes en 24h.

LB : Et puis nous reviendrons sur le cas d’Asia Bibi. Cette chrétienne pakistanaise, acquittée après avoir été condamnée à mort pour blasphème. Son époux souhaiterait qu’elle quitte son pays, mais son avenir demeure pour l’instant très incertain.

-----

ZK : Le calme n’aura donc duré que quelques heures autour de la bande de Gaza.

LB : Après une nuit de fortes tensions, des échanges de coups de feu entre un commando israélien et un groupe armé palestinien, suivi du tir de 17 projectiles de Gaza vers le territoire israélien, aucun tir n’avait eu lieu depuis le lever du jour. Mais la tension est soudainement remontée en fin d’après-midi lorsque les groupes armés de Gaza ont lancé des dizaines de roquettes vers Israël. Et ce soir, la tension monte encore d’un cran. Guilhem Delteil, vous êtes en direct de Jérusalem.

Oui, un barrage de roquettes : une centaine de tirs en l’espace de 40 minutes. Une intensité telle que le bouclier anti-missile israélien a été dépassé. Et plusieurs habitations ont été touchées. Les factions palestiniennes ont alors menacé d’intensifier leurs tirs si Israël restait sourd à ce qu’il qualifiait de « mise en garde ». En réponse, l’armée israélienne a mené une série de bombardements dans la bande de Gaza. Une vingtaine de sites dans un premier temps. Et son porte-parole a assuré que le Hamas « ressentira la force » de l’armée israélienne ce soir. Depuis les tirs et bombardements se poursuivent. Ce sont désormais plus de trois cents roquettes qui ont été tirées depuis la bande de Gaza, forçant des milliers d’Israéliens à se réfugier dans les abris anti-missiles. Un immeuble de la ville d’Ashkelon a été touché il y a quelques minutes. L’armée israélienne, elle, a bombardé plus de 70 sites, dont la télévision du Hamas dans la bande de Gaza. Le mouvement islamiste affirme aussi que des installations civiles ont été touchées. Le Premier ministre israélien a tenu des consultations avec les responsables sécuritaires dans la soirée. Un cabinet de sécurité, formation restreinte du conseil des ministres, est également prévu demain alors que la nuit s’annonce à nouveau très tendue.

ZK : Au Yémen, ce sont au moins 150 personnes qui ont été tuées durant ces dernières 24h à Hodeïda. La ville portuaire de l’ouest du pays est la cible de combats depuis près de deux semaines...

LB : La coalition arabe, dirigée par l’Arabie Saoudite et les Émirats arabes unis, mène d’importantes frappes aériennes à la demande des autorités yéménites. Objectif : déloger les rebelles Houthis, qui contrôlent Hodeïda. Problème, les civils se retrouvent au milieu des affrontements. Écoutez le témoignage de Manel Qaïd, une habitante de Hodeïda.

« Hier dimanche, les bombardements ont été très violents et soudains. La situation était calme et tout à coup nous avons entendu les hélicoptères. Ils étaient là sous nos yeux, des hélicoptères apaches, je n’en avais jamais vu auparavant. Et puis les raids ont commencé, il devait être midi trente. Les frappes aériennes se sont poursuivies jusqu’au coucher du soleil. Ce lundi, la situation s’est plus ou moins apaisée, mais nous restons très inquiets. Vous savez les combats sont très soudains, ils peuvent reprendre à n’importe quel moment. Nous avons eu beaucoup de victimes civiles à cause des éclats d’obus et des bombardements. Les gens ici ont peur. Nous étions confinés chez nous et nous entendions les déflagrations. Avec nos voisins on s’est demandé s’il n’était préférable de fuir, mais finalement nous avons décidé de rester chez nous. »

LB : Manel Qaïd, habitante de Hodeïda, contactée par Sami Boukhelifa.

ZK : À La Haye, la reprise aujourd’hui du procès devant la Cour Pénale Internationale de Laurent Gbagbo, l’ancien chef d’État ivoirien et de Charles Blé Goudé, ex-leader du Congrès panafricain des Jeunes patriotes.

LB : Tous deux sont jugés pour des faits relevants de crimes contre l’Humanité. La parole était aujourd’hui à la défense. Les avocats de Laurent Gbagbo ont plaidé l’acquittement estimant que les preuves présentées par l’accusation ne sont pas fiables.

ZK : En République démocratique du Congo, l’UDPS refuse le candidat unique de l’opposition pour la présidentielle du 23 décembre.

LB : Le nom du député Martin Fayulu avait été annoncé hier au terme d’une réunion de l’ensemble de l’opposition congolaise à Genève. Ce soir, le numéro 1 de l’UDPS, Félix Tshisekedi, se retire de cet accord comme le lui demandaient ses militants.

ZK : Et puis en Allemagne, Horst Seehofer va quitter la présidence de la CSU. Il ne dirigera plus la branche bavaroise de l’Union chrétienne-démocrate de la chancelière Angela Merkel. Il précise qu’il reste ministre de l’Intérieur du gouvernement fédéral. Avec à peine plus de 37 % des voix, la CSU a subi le 14 octobre dernier dans son fief de Bavière son plus grave revers électoral depuis 1950.

ZK : Le cas d’Asia Bibi de nouveau dans l’actualité. Asia Bibi, c’est cette chrétienne pakistanaise, acquittée après avoir été condamnée à mort pour blasphème.

LB : 4 jours après sa sortie de prison, l’incertitude demeure sur son avenir. Son époux a sollicité plusieurs pays pour qu’ils l’accueillent, elle et sa famille et leur accorde l’asile. Mais les tractations sont difficiles et suscitent des polémiques au-delà des frontières du Pakistan. Aurélien Devernoix.

Seul pour l’instant le Canada a officiellement fait part de son accord pour accueillir Asia Bibi et sa famille... Justin Trudeau l’a annoncé ce lundi, tout en restant prudent. Des discussions sont en cours avec Islamabad, mais le sujet est très délicat a précisé le 1er ministre canadien. Délicat notamment parce que des militants islamistes réclament qu’Asia Bibi reste au Pakistan et soit de nouveau jugée pour blasphème. Ils ont mené ces dernières semaines plusieurs manifestations d’ampleur. La réaction de ces milieux ultras conservateurs serait l’une des raisons qui ont poussé la Grande-Bretagne à renoncer à accueillir Asia Bibi. C’est en tout cas ce qu’affirme le dirigeant de l’association britannique des Chrétiens Pakistanais. Et si Londres s’est en réalité contentée d’affirmer qu’elle ne commentait pas les cas individuels, sans repousser totalement un éventuel asile, cette thèse est largement reprise en Europe depuis. Les milieux d’extrême droite, en France ou en Allemagne, par exemple, accusent le gouvernement britannique de céder à la pression de radicaux. Mais les infos ne se limitent pas à l’Europe. Le ministre pakistanais de l’information a dû démentir ce lundi qu’Asia Bibi était déjà sortie du pays, après que de fausses vidéos montrant son arrivée dans un aéroport étranger ont circulé sur les réseaux sociaux.

ZK : La disparition de Nabil El-Azan, le metteur en scène et auteur franco-libanais est décédé ce matin, à Avignon, des suites d’un cancer.

LB : 40 ans tout juste après s’être installé en France, il avait monté, avec sa compagnie La Barraca, plus d’une vingtaine de pièces contemporaines. Il est aussi l’auteur de plusieurs ouvrages. Muriel Maalouf revient sur son parcours.

Il avait un pied en France et l’autre au Liban et au Moyen-Orient. Parmi ses projets phares, il traduit en arabe et monte la pièce de la dramaturge québécoise Carole Fréchette « Le collier d’Hélène » où il réunit des acteurs syriens, libanais et palestiniens. Nous sommes en 2002. C’est encore possible d’effectuer une tournée dans cette région. La pièce se joue à Damas, Beyrouth et Jérusalem au Théâtre National Palestinien. L’histoire d’Hélène, jeune femme en errance à la recherche de son collier devient une métaphore de la terre perdue. C’est le premier projet qui lie la compagnie La Barraca et le Théâtre National palestinien. Il sera suivi d’un atelier d’écriture puis d’une pièce jeune public. En France, durant toute sa carrière Nabil el-Azan s’intéressera aux écritures contemporaines. Il monte les pièces de Daniel Danis autre québécois magicien du verbe, mais aussi celles du norvégien Jon Fosse, d’Enzo Cormann ou de Koltès. Parmi ses dernières réalisations, il orchestre en 2015 pour les 60 ans du mythique Festival de Baalbeck, un spectacle hommage où il réunit à l’ombre des ruines romaines les plus grands noms de la scène artistique libanaise dont Ibrahim Maalouf ou le poète Adonis.

LB : Et puis cette autre disparition, on vient de l’apprendre, celle de Stan Lee. Légende de la bande dessinée américaine, il avait 95 ans. L’un des pères de Spiderman, Hulk, et des X-Men, en tout une centaine de super héros, créés pour le célèbre éditeur de Comics Marvel. Son visage était connu du grand public, car il faisait régulièrement des apparitions dans les adaptations au cinéma des héros de Marvel.

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias