#تعلم الفرنسية من خلال الأخبار

Journal en français facile 07/09/2019 20h00 GMT

Studio RFI
Transcription

Loïc Bussières : 22h à Paris, 2h de moins en temps universel. Bonsoir et bienvenue si vous nous rejoignez pour votre journal en français facile que je vous présente en compagnie de Zéphyrin Kouadio. Bonsoir Zéphyrin.

Zéphyrin Kouadio : Bonsoir.

LB : À la une : Kiev et Moscou, qui font un pas l’un vers l’autre. Pour la première fois depuis le début de la crise en Ukraine, les 2 pays ont procédé à un échange de prisonniers.

ZK : La crise iranienne au centre d’une rencontre à Paris entre la ministre française des armées et son homologue américain. Dans le même temps, Téhéran accélère son programme d’enrichissement d’uranium.

LB : Et puis on parlera sports également, dans ce journal avec les mondiaux de basket et les matches de qualifications pour l’Euro 2020 de football.

------

ZK : Justement, on prend tout de suite la direction du Stade de France à Saint Denis pour du football.

LB : France-Albanie, c’est le match de rentrée de l’équipe de France. Rencontre comptant pour les qualifications pour l’Euro et que l’on suit ce soir avec notre envoyé spécial Oliver Pron. Pour le moment, même diminuée, on peut dire que l’équipe de France n’est pas vraiment inquiétée en tous cas si l’on s’en tient au score.

[Transcription manquante]

LB : À noter, toujours dans le groupe H, que l’Islande a battu la Moldavie 3-0 et en ce moment la Turquie affronte Andorre.

ZK : Retour à l’actualité internationale et cet échange de prisonniers aujourd’hui à Kiev.

LB : 35 prisonniers politiques et prisonniers de guerre ukrainiens contre 35 prisonniers russes. C’est le plus important échange du genre que la Russie et l’Ukraine organisent directement depuis 2014, et le début d’un conflit non déclaré autour de la Crimée. Certains détenus, dont le plus célèbre, le réalisateur Oleg Sentsov, étaient emprisonnés depuis 5 ans. À Kiev, Sébastien Gobert.

La foule trépigne d’impatience, en regardant l’avion Antonov se garer sur la piste. Des familles, des amis, et des journalistes se sont déplacés en masse. Le président Volodymyr Zelenskyy s’approche, il est accueilli par des vivats. Il tient aujourd’hui une de ses promesses de campagne, et savoure sa première victoire diplomatique. La porte de l’avion s’ouvre, et les Ukrainiens libérés en sortent un par un, pour saluer cordialement le président et étreindre leurs familles. Le dernier à sortir, Oleg Sentsov, est immédiatement entouré par les caméras alors qu’il salue sa fille. Il n’a que quelques mots à dire : « J’espère que tous les autres prisonniers seront libérés très prochainement. » Pas non plus beaucoup d’autres commentaires des autres personnes libérées, visiblement éprouvées. Volodymyr Balukh n’a qu’une priorité : « Me reposer, me ressourcer, et comprendre comment reprendre le fil de ma vie. » Passé les retrouvailles, les 35 hommes libres sont emmenés dans des bus vers des hôpitaux, pour y subir une série de tests. L’un d’entre eux, exténué, est accepté en réanimation. Après des années de détention, il leur faudra sans doute quelques jours pour réaliser la manière de commencer une nouvelle vie. Sébastien Gobert - Kiev - RFI.

LB : Ce soir, Emmanuel Macron a « salué » dans un tweet la libération du cinéaste ukrainien Oleg Sentsov dans le cadre de cet échange de prisonniers. « Nous avons toujours été à ses côtés », souligne le président français.

ZK : À la une également, la rencontre ce matin à Paris entre la ministre française des armées Florence Parly et son homologue américain.

LB : Le secrétaire d’État à la défense Mark Esper qui effectue une tournée européenne. Les deux ont évoqué la crise iranienne. Tout particulièrement sur les initiatives américaines et européennes pour renforcer la sécurité dans le golfe arabo-persique. Franck Alexandre.

Après une série d’incidents impliquant des navires occidentaux dans le golfe Persique, où transitent 30 % des exportations maritimes de pétrole, Washington propose donc de mettre en place une coalition pour y sécuriser la navigation. Dans le bras de fer engagé avec l’Iran, les États-Unis traquent aussi les tankers qui tenteraient de contourner l’embargo qu’ils imposent sur le brut iranien. Mais dans ce dossier ultra sensible, l’objectif de la France et de ses partenaires européens est avant tout la désescalade vis-à-vis de l’Iran a répondu Florence Parly à son homologue américain, Mark Esper. Il n’y a aucune compétition entre ces initiatives ajoute encore la ministre des armées rappelant le souhait de la France de ramener l’Iran au respect de l’accord de Vienne de 2015 sur le nucléaire. Cette rencontre entre Mark Esper et Florence Parly intervient au moment où l’Organisation iranienne de l’énergie atomique indique que Téhéran a mis en route des centrifugeuses avancées dont la production augmentera le stock d’uranium enrichi produit par le pays. Une annonce qui répond au rétablissement des sanctions US qui avaient été levées après l’accord de 2015 sur le nucléaire iranien. Texte dont Washington s’est retiré l’an dernier.

ZK : La suite de la tournée du Pape François dans l’Océan indien. Après le Mozambique, le souverain pontife est à Madagascar.

LB : Il a prononcé ce matin son premier discours sur la grande île, discours dans lequel il a notamment poussé un cri d’alarme face à « la déforestation excessive » dans le pays en suggérant aux autorités de créer des emplois respectueux de l’environnement et de lutter contre la corruption.

ZK : Au Venezuela, une enquête ouverte par la justice contre Juan Guaido pour « haute trahison ».

LB : L’opposant est accusé d’avoir voulu « livrer » à des multinationales un territoire du Guyana revendiqué par Caracas, ces poursuites s’ajoutent à plusieurs affaires destinées à brider Juan Guaido dans sa campagne pour chasser du pouvoir le président Nicolas Maduro.

ZK : Le Venezuela qui n’était pas invité au sommet présidentiel pour l’Amazonie, organisé à Leticia dans le sud de la Colombie.

LB : Réunion à l’issue de laquelle sept des neuf pays qui se partagent l’Amazonie ont signé un pacte de protection de la plus grande forêt tropicale du monde dévastée par des incendies. Le texte qui engage la Colombie, le Pérou, l’Équateur, la Bolivie, le Brésil, le Suriname et le Guyana prévoit une surveillance par satellite et une intervention coordonnée en cas de sinistre en réponse aux récents incendies qui ont ravagé la forêt.

ZK : En France, une consultation sur les zones tampons liées aux pesticides, c’est ce qu’annoncent les ministères de l’Agriculture, de la Santé et de la Transition écologique.

LB : Elle portera sur la distance à respecter entre les cultures traitées aux pesticides et les habitations. Une distance basée sur les recommandations de l’ANSES. L’initiative intervient après des mesures prises à l’échelon local par plusieurs dizaines de maires, notamment celui de Langouet en Bretagne et dont l’arrêté avait été suspendu par le tribunal administratif de Rennes le mois dernier.

ZK : Les sports avec le mondial de basket.

LB : Et de la qualification de l’Équipe de France pour les quarts de finale après sa victoire sur la Lituanie (78-75) à l’occasion du premier match du deuxième tour. De leur côté, les Américains n’ont pas tremblé face à la Grèce (69-53) à Shenzhen et se rapprochent des quarts de finale. En tennis, la finale dame de l’open des US opposera cette nuit une habituée de Flushing Meadows, Serena Williams qui tentera d’accrocher un 7e titre à son palmarès, face à Bianca Andrescu, de 18 ans sa cadette.

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias