#تعلم الفرنسية من خلال الأخبار

Golf

mots-actu_g.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

Donald Trump ridiculisé pour ses pratiques de joueur de golf… ? On n’ose à peine y croire, et ce sont peut-être des calomnies destinées à lui nuire, mais selon le journaliste sportif Rick Reilly, qui vient de consacrer un livre au sujet, Trump tricherait compulsivement au golf.

La honte ! Puisque justement le golf passe pour être un sport de gentleman, un sport du fair-play, un sport de riches certes, mais où les bonnes manières sont les premières des règles !

On sait bien ce qu’est le golf : un sport qui a très souvent gardé son allure aristocratique : un sport d’élite, tout au moins dans certains pays, notamment pas mal de pays de langue française. Est-ce parce qu’il n’est jamais devenu sport vraiment populaire ou sport de masse qu’il a gardé son vocabulaire d’origine ? Ce n’est pas impossible ! En tout cas, les mots du golf n’ont pas été francisés.

Le mot qui désigne le jeu lui-même est resté identique depuis bien longtemps. Golf ? On sait bien qu’il ne faudrait pas confondre ce mot avec son homonyme qui désigne une découpe géographique, un creux de la côte au la mer vient s’engouffrer. Mais il y a entre les deux mots une différence orthographique : le golfe Persique prend un « e », l’hôtel du golf d’Abidjan n’en prend pas Hôtel célèbre puisque c’est là que Ouattara avait pris ses quartiers après sa victoire dans les urnes, mais avant que Gbagbo n’accepte de lui céder la place. Le mot même qui désigne le jeu a une histoire mystérieuse : il nous vient d’Angleterre, mais l’Angleterre l’avait emprunté aux Écossais. Est-il dérivé d’un vieux mot qui désignait un bâton, celui qu’on peut utiliser pour propulser la balle ? C’est possible, mais pas sûr.

En tout cas aujourd’hui ce n’est pas comme ça qu’on nomme les cannes avec lesquelles on frappe la balle : on parle de club. Ce qui est très étonnant puisque ce mot désigne aussi tout autre chose : une réunion de personnes, et la société le cadre qui leur permet de se réunir… Mais au départ, le club désigne bien un genre de gourdin, de massue, de batte. Et le mot s’est gardé dans le vocabulaire spécialisé du golf.

Du golf on a aussi gardé le green. Littéralement le vert, pour désigner, non l’ensemble de la prairie où l’étend le parcours du golfeur, mais simplement la partie qui entoure le trou où il faut envoyer la balle. Elle est spécialement bien entretenue, tondue, rase, pour que la balle y roule facilement. Mais dans un langage moins spécialisé, le green est parfois compris comme l’ensemble du terrain. Et le mot est même parfois utilisé pour désigner une pelouse, un gazon particulièrement bien entretenu.

Mais le mot le plus intéressant est peut-être caddy. Au départ le mot représente celui qui pousse un petit chariot sur lequel on peut déposer tous les clubs, trop lourds pour qu’on les porte à bout de bras. Le caddy est donc un aide, qui accompagne le joueur, et le mot dérive tout droit du terme français cadet, au sens de jeune homme. Mais caddy est passé en français comme s’il désignait le chariot lui-même. Et c’est aujourd’hui le mot très courant pour désigner les chariots avec lesquels on fait ses courses au supermarché, alors même qu’il n’existe pas avec cette signification en anglais.

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensable un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo DGLFLF Ministère de la Culture

En partenariat avec la Délégation Générale à la Langue française et aux Langues de France (DGLFLF)

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias