#تعلم الفرنسية من خلال الأخبار

Faciès

mots-actu_f.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

Plusieurs organisations non gouvernementales viennent de saisir le Conseil d’État pour faire cesser les contrôles au faciès. Quest-ce quon entend donc par cette sinistre expression contrôle au faciès ? Il sagit des contrôles didentité opérés sur la voie publique, et qui viseraient certaines personnes plus que dautres, en fonction de leur apparence, et donc de leur apparente origine. Si on est considéré comme « blanc », même si cette dénomination est bien vague, on aurait, en France, moins de chance d’être contrôlé que si on est visiblement dorigine étrangère. Et encore, pas de nimporte quelle origine : ces contrôles au faciès concerneraient essentiellement les Noirs ou les gens dorigine maghrébine. On voit donc que cest de discrimination quil sagit. Cette expression de contrôle au faciès nest bien sûr pas officielle, elle est même un peu familière. Et ce mot faciès nest pas un mot très courant en français. Au départ, il fait partie dun vocabulaire savant, ce qui nest plus vraiment le cas aujourdhui : il sagit de la langue savante du 18e siècle. Aujourdhui le mot désigne lapparence du visage, ce quon appelle aussi les traits du visage. Mais il est peu entendu, sauf dans cette expression particulière, qui lui donne un sens spécial : contrôle au faciès. Liée à cette expression, on en a une autre : délit de faciès. Toute aussi sinistre, bien quelle soit en même temps ironique. Le délit de faciès nest pas un vrai délit évidemment. De la même façon est dans un registre plus populaire, on parle du « délit de sale gueule » ! Mais quest-ce que jai fait, moi, pour quon me demande mes papiers, quon me contrôle ? Cest tout simplement que jai une tête qui ne revient pas à celui qui fait le contrôle. Une tête qui ne lui revient pas, encore une formule familière : ça veut dire que je ne lui plais pas !

Alors ce mot de faciès, on ne peut pas dire quil vienne de face. Ce serait plutôt le contraire : cest le mot latin, doù dérive face, et qui a été repris sans changement par la langue scientifique.

Et la face, elle désigne également lapparence du visage : cest en tout cas le premier sens de ce mot qui en a beaucoup. Et il évoque la forme, la singularité dun visage. Est-il synonyme du mot physionomie ? Pas exactement, car ce dernier terme fait plutôt allusion à un aspect expressif : selon que je suis gai ou triste, bien réveillé ou encore à moitié endormi, je nai pas la même physionomie, même si jai la même face.

Et la face se retrouve aussi dans des expressions assez nombreuses : à la face de quelquun signifie par exemple devant lui, en sa présence. Et on dit quon dévoile quelque chose à la face du monde, quand on le fait savoir publiquement. Et perdre la face, cest se ridiculiser, perdre sa dignité. Alors qu’à linverse, sauver la face, cest sauver les apparences, sauver lhonneur.

Avertissement !  
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensable un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo DGLFLF Ministère de la Culture

En partenariat avec la Délégation Générale à la Langue française et aux Langues de France (DGLFLF)

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias