Salvador Allende autour de 1952.
Salvador Allende autour de 1952.
Biblioteca del Congreso Nacional/CC BY 3.0 cl
Заметка

Décès de Salvador Allende: l'enquête confirme le suicide

Deux mois après l’exhumation des restes de Salvador Allende par la justice, les scientifiques sont formels. Ils ont rendu leur rapport de 500 pages au juge Mario Carroza, chargé de l’affaire. Il n’y a plus de doute : l’ancien président chilien s’est réellement donné la mort.
По RFI -

Avec notre correspondante à Santiago du Chili, Claire Martin

Les hypothèses sur un possible assassinat du président Salvador Allende par la junte militaire viennent d’être reléguées aux poubelles de l’histoire. Salvador Allende s’est suicidé le 11 septembre 1973. Le jour où les forces armées dirigées par Augusto Pinochet ont mené le coup d’Etat qui a plongé le Chili dans 17 années de dictature.

« La mort est par suicide, la cause de la mort est un projectile de mitraillette et le contexte est le bombardement de La Moneda. C’est une certitude scientifique légiste démontrée après deux mois d’examens sur les restes du président Salvador Allende menés par une équipe multidisciplinaire, le service de médecine légale du Chili, des experts étrangers, avec des observateurs de la Croix Rouge et l’équipe argentine d’anthropologie légale. », affirme le directeur du Service de médecine légale chargé de rendre les conclusions du rapport, Patricio Bustos.

Seul doute encore pour l’histoire : l’arme du suicide était-elle bien la mitraillette offerte par l’ami de Salvador, le dirigeant cubain Fidel Castro ? Cette arme n’a jusqu’ici pas été retrouvée. Pour la famille Allende, qui a toujours soutenu la thèse du suicide, c’est le soulagement. L’histoire peut enfin s’écrire près de quarante ans après les faits.

Опубликовано 11/02/2016 - Изменено 15/09/2017

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias