#Французский язык в новостях

Ritournelle

mots-actu_r.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

Au Salon de l’Aéronautique du Bourget, les industriels attendent les commandes. Certains d’entre eux repartiront avec quelques promesses d’achat et aussi sans doute des projets de « compensations industrielles ». De plus en plus souvent, en effet, les États-clients qui achètent des équipements aux industriels, exigent d’eux qu’ils implantent des usines, forment du personnel sur place pour étoffer le tissu productif local. Voilà ce qu’on apprend en écoutant Rfi, et la radio parle même de cette ritournelle des compensations. On sent l’ironie de la formule ! Mais elle donne en même temps une signification spéciale à l’information, en pointant le côté habituel, voire inévitable, de ce genre de contrats. On parle d’ironie, on pourrait aussi bien parler d’un certain agacement devant cette constatation. Comme si on soupirait en murmurant, « encore une fois… !

Bien sûr le terme est d’origine à la fois musicale et italienne : ça va souvent ensemble. La source, on l’entend bien : ce vient de ritorno, ce qui revient. Et la ritornella est présente dans les chansons comme un petit motif qui réapparaît régulièrement. Le refrain ? C’est à peu près le même sens, de manière littérale comme de manière figurée. Mais la ritournelle a un côté plus enfantin et plus dansant. On emploie le mot pour souligner un discours, une opinion, une réaction prévisible, qui revient systématiquement : toujours le même refrain dit-on aussi. La comparaison musicale emporte les mots dans un mouvement plus large encore, puisqu’on dit couramment “C’est toujours la même chanson” : La chanson revient, se reconnaît charme et lasse par sa répétition !

Et toute la culture musicale va s’en mêler, puisqu’on a la même signification avec le leitmotiv. Plus chic, moins courant, il a pourtant le même sens, avec une origine différente : on passe de la musique populaire à la savante, on remonte vers le nord et on pioche dans l’allemand.
Le mot de leitmotiv apparaît vers 1850, mais c’est le succès de la musique wagnérienne qui ancrera le mot en français. On parlera de leitmotiv à propos d’un court thème musical qui apparaît juste avant un personnage, pour le présenter, et d’une certaine façon le légender : on le reconnaît à son pas musical, alors qu’il avance et qu’on l’a encore à peine vu. 

Et ce procédé, qui devient comme une figure de style musical, peut être repris dans des genres bien différents. C’est par exemple exactement ce qui se passe dans M le Maudit, merveilleux film de Fritz Lang sur un tueur en série. Chaque fois qu’il est sur le point d’apparaître, il est précédé d’une phrase musicale, qui finit par faire frissonner : quand on l’entend, il va y avoir un meurtre ! Et c’est le meurtrier lui-même qui le sifflote juste avant de tuer, ce qui le rend bien plus terrifiant. Comme si la légèreté accompagnait l’assassinat ! Et pourtant, il s’agit au départ d’une guirlande musicale bien innocente au départ, tirée de la suite de Peer Gynt de Greig.

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensable un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo DGLFLF Ministère de la Culture

En partenariat avec la Délégation Générale à la Langue française et aux Langues de France (DGLFLF)

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias