Johannesburg, en Afrique du Sud.
Johannesburg, en Afrique du Sud.
Jon Hicks / Getty
Article

Réseaux sociaux: Facebook l'Africain

Facebook annonce l’ouverture de son premier bureau africain à Johannesburg, en Afrique du Sud. Une implantation locale sur le continent qui n’est pas sans arrière-pensée, puisque l’Afrique représente aux yeux de Mark Zuckerberg, un milliard d’utilisateurs potentiels, qu’il espère bien connecter à son réseau social.
Par Dominique Desaunay -

La concurrence sera rude. Toutes les multinationales qui œuvrent dans le secteur de la web-économie vivant principalement de la publicité en ligne, font les yeux doux à ce marché gigantesque que représente le continent. Pour relier l’Afrique à l’ensemble de la Toile mondiale, les grandes firmes redoublent d’efforts aujourd’hui pour proposer de nouveaux services sophistiqués.

Google et Facebook se disputent déjà le développement de l’accès à Internet dans les zones reculées : Google et ses ballons wifi qui flottent diffusent la connexion dans un rayon de 40 kilomètres. Facebook a renoncé à son projet satellitaire, mais se lance dans l’expérimentation de drones « relais internet ». Par ailleurs, les deux géants de la Toile créent, chacun dans leur coin, des applications spécifiques pour tous les mobiles du continent africain. Outre l'approfondissement de leur engagement, l’aide locale et régionale aux entreprises, ces sociétés cotées en bourse visent la rentabilité rapide de leur capital investi.

L’Afrique, marché prometteur des réseaux sociaux

En étant plus proche d’une source de profit potentiellement colossale, Facebook peut conquérir de nouveaux abonnés. C’est pour cette raison que la firme a décidé d’installer son premier bureau africain à Johannesburg. Rappelons que Facebook, en juin, a revendiqué 120 millions d’utilisateurs actifs en Afrique, soit une hausse de 20 % par rapport à septembre 2014 et indique que plus de 80 % de ses usagers sur le continent se connectent au réseau depuis un mobile.

Ce premier bureau africain aura pour mission d'accompagner la croissance du réseau social sur des marchés que l’entreprise estime prometteurs, comme le Kenya, le Nigeria et l’Afrique du Sud. Cette succursale aura pour charge d’établir des partenariats publicitaires locaux, et de développer le commerce en ligne des entreprises, afin de rapprocher les marques avec les consommateurs africains.

Un véritable plan de conquête

Facebook s’installe en Afrique, et nomme à la tête de son entité africaine Nunu Ntshingila. Une personnalité du monde des affaires qui s’occupait du groupe de communication Ogilvy, qu’elle a développé en réseau dans 27 pays du continent. Le plan de conquête de Facebook est entre de bonnes mains, et l’Afrique verra prochainement fleurir de nouveaux bureaux implantés au Sénégal, en Côte d’Ivoire, au Ghana, en Tanzanie, au Rwanda, en Ouganda, en Zambie, au Mozambique, en Éthiopie...

Publié le 31/01/2018 - Modifié le 13/02/2018

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias