Audio

Eslamshahr, une ville conservatrice dans la banlieue de Téhéran

Le centre-ville d'Eslamshahr en mai 2017, où fleurissent les affiches des candidats aux municipales qui ont lieu en même temps que l'élection présidentielle.
Le centre-ville d'Eslamshahr en mai 2017, où fleurissent les affiches des candidats aux municipales qui ont lieu en même temps que l'élection présidentielle.
Murielle Paradon / RFI
Le vendredi 19 mai 2017 a lieu le premier tour de l’élection présidentielle en Iran. Les favoris étaient le président sortant Hassan Rohani, considéré comme un modéré, et Ebrahim Raisi, un ultraconservateur. Rohani a conclu un accord historique avec les Occidentaux sur le nucléaire qui a permis une levée partielle des sanctions contre l’Iran. Les bénéfices sur l’économie commencent à se faire sentir, mais pas suffisamment pour certains. Murielle Paradon s’est rendue dans la banlieue sud de Téhéran, à Eslamshahr, 500.000 habitants, issus majoritairement de milieux populaires et conservateurs.

02'31" - Première diffusion le 19/05/2017

Publié le 02/10/2017 - Modifié le 02/10/2017 - Par Murielle Paradon

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Eslamshahr, une ville conservatrice dans la banlieue de Téhéran

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.