Audio

Aya Cissoko, racontée dans «Danbé, la tête haute»

« Danbé, la tête haute », le récit autobiographique d'Aya Cissoko, écrit à quatre mains avec la romancière Marie Depleschin, dans lequel l'ancienne championne du monde de boxe se raconte.
« Danbé, la tête haute », le récit autobiographique d'Aya Cissoko, écrit à quatre mains avec la romancière Marie Depleschin, dans lequel l'ancienne championne du monde de boxe se raconte.
© Jean-Baptiste Pellerin
« Danbé, la tête haute »... C'est un destin hors du commun que raconte ce beau téléfilm diffusé le 23 janvier 2015 sur Arte, celui d'une battante : Aya Cissoko. En 1986, petite fille d'origine malienne, elle perd son père et sa sœur dans l'incendie criminel de leur immeuble à Paris. 20 ans plus tard, elle est sacrée championne du monde de boxe, et entre ensuite à Sciences Po. Sous le titre « Danbé », « la dignité » en bambara, elle avait déjà co-écrit son histoire il y a trois ans avec Marie Depleschin. Une histoire désormais portée à l'écran.

6'54" - Première diffusion le 23 janvier 2015

Publié le 14/03/2017 - Modifié le 31/03/2017 - Par Sarah Tisseyre

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias