Google et Sanofi créent des objets connectés pour lutter contre le diabète
Google et Sanofi s'associent pour développer des objets connectés pour faciliter la vie des personnes diabétiques.
OMS/S.Volkov
Article

Google et Sanofi créent des objets connectés pour lutter contre le diabète

Quand les algorithmes viennent à la rescousse des malades du diabète, cela donne « Onduo », une nouvelle alliance entre le géant Google et le laboratoire Sanofi. Les deux entreprises vont investir à parts égales 248 millions d'euros pour créer des objets connectés.  
Par RFI -

Le diabète est une maladie complexe qui nécessite un contrôle permanent de la part du patient qui doit mesurer régulièrement son taux de glycémie. Une contrainte pas toujours respectée correctement par le malade.

C'est donc pour lui simplifier la vie et améliorer son traitement que le laboratoire pharmaceutique Sanofi a décidé de s'allier à Google. Objectif : informer en temps réel le patient afin qu'il ajuste sa dose antidiabétique nécessaire grâce à des objets connectés.

Sanofi et Google vont concevoir et développer de nouveaux objets connectés avec un partage de compétences. Le laboratoire français mettra à disposition son savoir-faire dans l'élaboration de médicaments, tandis que la société américaine analysera les données des patients.

Une médecine 3.0

Google est déjà très implanté dans le secteur de la santé. Et pour cause : en décembre dernier, il a créé « Verily », sa nouvelle filiale regroupant ses projets dans le domaine médical. Une sorte de médecine 3.0, celle du big data qui permet de traiter des milliards de données, une vraie valeur ajoutée pour la médecine de demain. De nombreux laboratoires concurrents sont déjà entrés dans l'ère de la médecine connectée, comme Novartis avec ses lentilles de contact intelligentes qui mesurent en temps réel le taux de glucose des malades.

Même si l’initiative est saluée, c'est aussi un enjeu stratégique pour Sanofi, car le nombre de personnes obèses, et donc de diabétiques, ne cesse d'augmenter dans le monde. Financièrement, c’est donc un marché à fort potentiel représentant 60 milliards d'euros sur les cinq prochaines années. Médicalement, la Fédération internationale du diabète prévoit 592 millions de malades dans le monde d'ici 2035.

Publié le 14/09/2016 - Modifié le 14/09/2016

Radio France International France 24 Monte Carlo Doualiya France Médias Monde

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJD OJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Google et Sanofi créent des objets connectés pour lutter contre le diabète

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.