Audio

Syrte: l'héritage de Mouammar Kadhafi

Les maisons du palais à Syrte
L'ancien quartier des invités de Mouammar Kadhafi, à Syrte.
Philippe Nadel/RFI
Retour à Syrte. L' enfant du pays, Mouammar Kadhafi y est mort dans des circonstances troubles en octobre 2011, à l'issue d'une bataille d'un mois entre les rebelles du CNT et des fidèles de son régime. Quel souvenir l'ancien leader libyen laisse-t-il aux habitants de la ville ?

2'16'' - Première diffusion le 18/10/2012

Retour dans le quartier résidentiel où Kadhafi s’était réfugié lors des bombardements de l’OTAN et des forces rebelles du CNT en 2011. La vitrine de Syrte c’est un immense complexe avec un amphithéâtre de 3660 sièges qui a accueilli les sommets de l’Union africaine en 1999 et en 2009.

Maintenant à Syrte, comme partout ailleurs dans le pays, on efface les traces du Guide syrien. A l’université, on a expurgé des programmes les théories du Livre Vert et les professeurs qui enseignaient les idées de la Jamahiriya ont été renvoyés. Les cours de sciences politiques ont été modifiés pour intégrer les idées de la Révolution du 17 février 2011 et de la réconciliation nationale.

Certains habitants de Syrte assurent que Kadhafi n’a rien fait pour développer la ville. Les égouts existent seulement depuis 2007 et les rues ont été goudronnées en 2009. Pour d’autres, les perdants de la guerre, la réalité est dure à admettre et le souvenir de l’enfant du pays est encore vivace. Mais fidèle au tempérament bédouin, la population a fini par accepter la nouvelle donne politique.

Publié le 17/01/2017 - Modifié le 17/03/2017 - Par Aabla Jounaïdi

Radio France International France 24 Monte Carlo Doualiya France Médias Monde

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJD OJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Syrte: l'héritage de Mouammar Kadhafi

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.