Audio
Photo prise le 11 novembre 1927 d'un "gueule cassee", le gardien défiguré du site de Rethondes dans la forêt de Compiègne, dans le nord de la France.
Photo prise le 11 novembre 1927 d'un "gueule cassee", le gardien défiguré du site de Rethondes dans la forêt de Compiègne, dans le nord de la France.
Stringer / France Presse Voir / AFP
La guerre de 14-18 causa 9 millions de morts parmi les soldats et 20 millions de blessés. Une véritable boucherie. Triste constat : comme souvent dans l’histoire des hommes, la guerre a donné lieu à des avancées médicales. La lutte contre les infections et la gangrène a progressé, l’usage de la radiologie s’est diffusé, l’organisation des secours s’est améliorée ; mais c’est dans le domaine de la chirurgie de la face que les progrès ont été les plus marquants, donnant naissance véritablement à une spécialité médicale. Car il a fallu prendre en charge les milliers de blessés au visage. Des visages rendus monstrueux par le fait des armes.

03'35" - Première diffusion le 02/08/2018

Publié le 06/11/2018 - Modifié le 08/11/2018 - Par Valérie Cohen

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Médecine, naissance de la chirurgie de la face

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.