Audio

Madagascar/1947: «les militaires utilisent une violence ostentatoire»

Monument commémoratif de l'insurrection de 1947 à Madagascar.
Monument commémoratif de l'insurrection de 1947 à Madagascar.
Robin Taylor / cc-by-2.0
À Madagascar, la grande Île a été avant l'indépendance en 1960, le théâtre de l'une des pires répressions de la colonisation qui a fait plusieurs dizaines de milliers de morts. L'armée française comme en Algérie à Setif, deux ans plus tôt, se montre impitoyable face aux revendications d'indépendance. On en parle avec Solofo Randrianja, historien, enseignant à l'Institut d'études politiques de Madagascar et à l'Université de Tamatave.

06'12" - Première publication le 29 mars 2016

« Cet après-midi-là,  des groupes d’insurgés venant de l’Est vont attaquer de manière concertée plusieurs points de l’île (...). À partir de là, l’insurrection va s’étendre sur toute la région de la côte Est et essayer de gagner le reste de l’île. »

Publié le 06/04/2017 - Modifié le 06/04/2017 - Par Nathalie Amar

Radio France International France 24 Monte Carlo Doualiya France Médias Monde

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJD OJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Madagascar/1947: «les militaires utilisent une violence ostentatoire»

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.