Un policier anti-émeute blessé lors d'affrontements avec des partisans de l'opposition guinéenne, le 13 avril 2015 à Conakry en Guinée.
Un policier anti-émeute blessé lors d'affrontements avec des partisans de l'opposition guinéenne, le 13 avril 2015 à Conakry en Guinée.
Cellou Binani / AFP
Article

Les corps habillés et la violence: une collection de témoignages pour comprendre

Présentation de la série
Par Olivier Rogez -

« Les mouvements totalitaires sont des organisations massives d’individus atomisés et isolés », analysait la philosophe Hannah Arendt en 1951. Couper les hommes de leurs semblables, briser les chaînes de commandement, rendre inopérants les concepts de solidarité corporatiste ou d’appartenance à un groupe permet de diluer la responsabilité individuelle et d’affranchir l’exécutant de tout jugement. Partant de là, la violence que l’individu exerce sur autrui devient une simple tache affranchie de toute considération morale, hiérarchique ou réglementaire. C’est un phénomène similaire qui fut à l’œuvre au sein des corps habillés tout au long de l’histoire de la Guinée. Les témoignages qui suivent émanent de policiers et de militaires, pour certains toujours en activité. À travers leurs descriptions minutieuses de leurs conditions de travail, de la politisation de leurs corps respectifs, transparaît cette volonté de déshumanisation et de déresponsabilisation des hommes en tenue. Au fil des témoignages, se révèle aussi une sourde révolte, une analyse minutieuse de la part des acteurs de ces mécanismes qui ont conduit à la violence. Ces hommes atomisés réalisent l’ampleur du crime collectif commis. « S’il cesse de penser, chaque être humain peut agir en barbare », écrivait encore la philosophe allemande. L’histoire rendra peut-être à ces témoins ce que leur vie leur a parfois confisqué, la capacité de penser leur monde.

Témoignages recueillis à Conakry du 10 au 19 avril 2017.

picto pdf

 
  Cliquer ici pour télécharger l'intégralité de cet article.

Découvrez le premier témoignage de cette série ici.

Publié le 14/06/2018 - Modifié le 11/07/2018

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias