Paris en février 1968.
Paris en février 1968.
Bundesarchiv/Gathmann, J./CC-BY-SA 3.0
Sitographie

L'année 1968 en quelques «clics»

L'année 1968 a une vie sur la Toile, car l'Histoire se revisite d'année en année, de décennie en décennie et elle se met à la portée des internautes. Les documentalistes de Pologne, de la République tchèque, des États-Unis ou du Mexique se sont activés depuis 40 ans. Des documents sont sortis des cartons, des dossiers se sont ouverts. À Varsovie ou à Mexico, des enquêteurs ont retrouvé les fichiers de police de l'époque. Tim Page, photographe britannique, a mis en ligne ses photos sur la guerre du Vietnam, après avoir survécu à ses nombreuses blessures. Il est quelquefois inutile de comprendre la langue pour saisir le sens des images et prendre la mesure des tragédies qui se sont jouées cette année-là.
Par RFI -

Le collectif des centres de documentation en histoire ouvrière et sociale a créé un site entièrement consacré à Mai 68. Il recense les colloques, conférences et séminaires qui ont eu lieu - ou qui vont avoir lieu - sur ce thème ou ainsi que les expositions dans toute la France. Photos, bibliographie, documents des pro et anti-Mai 68.
http://www.mai-68.fr/welcome/index.php

Sans commentaires, mais réjouissant, un site entièrement consacré aux affiches de Mai 68, que l'on peut faire défiler une par une sur son écran d'ordinateur.
http://jeanpaulachard.com/mai/

Tim Page est un photographe anglais dont les photos ont été primées internationalement. Pendant les années 60, il a couvert les guerres du Laos, du Vietnam, du Cambodge et la Guerre des Six jours, au Moyen-Orient. En avril 1969, le photographe est très gravement blessé au Vietnam. Il a 25 ans. Au repos forcé aux États-Unis, il se joint au mouvement des vétérans du Vietnam pour la paix. Auteur de plusieurs livres de photos, il est, avec son ami photographe Sean Flynn, l'un des personnages centraux du livre Dispatches (Putain de mort, éditions de l'Olivier) de Michael Herr. Son histoire a inspiré les cinéastes et les documentaristes. Le site (en anglais) propose quelques-unes des plus belles photos de sa carrière, des champs de bataille, de la vie quotidienne des Vietnamiens.
http://www.vietnampix.com/

Ce site propose une abondante documentation sur l'année 1968 en Tchécoslovaquie. Malheureusement, uniquement en langue tchèque. Les non-familiers de cette langue peuvent se consoler avec les photographies de l'époque, les vidéos ou écouter - pour l'exotisme - les extraits sonores radiophoniques.
http://www.68.usd.cas.cz/

Le Centre fédéral pour l'action politique, un organisme public de l'État allemand dont la mission consiste à sensibiliser l'opinion publique à la démocratie et à l'action participative, propose un dossier complet, en allemand, sur l'année 1968, avec un chapitre consacré au leader étudiant Rudi Dutschke. Les non-germanophones peuvent se consoler avec les photos.
http://www.bpb.de/themen/UEZYL5,0,Die_68erBewegung.html

L'Instytut Pamieci Narodowej (Institut de la mémoire nationale) a été créé en Pologne, il y a 10 ans. Sa mission est de rassembler toute la documentation sur les crimes commis en Pologne pendant la seconde guerre mondiale et la période communiste ainsi que sur les mouvements de résistance. L'institut a connu quelques remises en cause sur sa façon d'orienter sa politique de recherche.
Le site, majoritairement en langue polonaise (l'essentiel est résumé en anglais), présente une carte des villes qui ont connu des manifestations pendant l'année 1968, recèle des documents d'archives étonnants : différents rapports de la police politique sur l'état d'esprit de la population dans les villes, sur les arrestations, les photos prises par des policiers, chansons et films. La répression qui s'est abattue dans le pays à la suite des évènements de 1968 a visé particulièrement les juifs (une campagne antisémite avait déjà débuté en 1967, après la guerre des Six Jours).
http://ipn.gov.pl/

Le site, en langue espagnole, présente plusieurs dizaines de photos prises par des policiers à l'occasion du massacre de Tlatelolco du 2 octobre 1968, sur la place des Trois cultures, à Mexico, et publiées par la revue politique mexicaine El Proceso. On y trouvera également le témoignage d'un ancien militaire, et d'un des acteurs du mouvement des étudiants, décédé peu après son entretien avec le journaliste, dans des circonstances douteuses. Les autorités mexicaines n'ont toujours pas fourni des informations aux familles des personnes disparues au cours de ces journées d'octobre 1968.
http://www.camacho.com.mx/tlatelolco68/indice.html

Les documents déclassifiés de la CIA, l'agence internationale des services secrets américaines, à propos de la révolte des étudiants au Mexique (en anglais). Les photocopies des rapports des agents.
http://www.gwu.edu/~nsarchiv/NSAEBB/NSAEBB10/nsaebb10.htm

Et aussi...

Un site (en anglais) consacré à Martin Luther King, le leader des droits civiques, assassiné en 1968. La Fondation espère construire bientôt un important centre de recherche et de documentation.
http://www.thememorialfoundation.org/

La fondation Robert Francis Kennedy, le sénateur américain assassiné en 1968. Toujours en alerte sur les droits civiques. (en anglais)
http://rfkhumanrights.org/

Une association des vétérans américains du Vietnam (en anglais). http://www.vva.org/

Une autre association de vétérans américains du Vietnam (en anglais), mais... contre la guerre.
http://www.vvaw.org/

Publié le 09/12/2015 - Modifié le 08/02/2018

Radio France International France 24 Monte Carlo Doualiya France Médias Monde

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJD OJD Dénombrement des médias

Logo RFI

L'année 1968 en quelques «clics»

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.