Vidéo

Inde: 30 janvier 1948, l'assassinat de Gandhi, apôtre de la non-violence

Le 30 janvier 1948, Mohandas Karamchand Gandhi se rend à la prière quotidienne. Affaibli par un jeûne qu'il s'impose depuis plus de 15 jours pour combattre les violences qui sévissent en Inde, le vieillard âgé de 78 ans, soutenu par sa petite fille et sa petite nièce, traverse lentement le jardin de la résidence de Birla House à New Delhi où il séjourne depuis quelques mois. Un homme se présente devant lui, le salue puis se relève et tire à bout portant. Celui que l'on surnommait le Mahatma, « la grande âme », qui a prôné toute sa vie la non-violence et la paix, succombe paradoxalement dans la violence, sous les balles d'un extrémiste hindou, Nathuram Godse. Retour en images et en archives sonores sur les raisons de l'assassinat de Gandhi, guide spirituel et père de l'indépendance de l'Inde.

2'36'' - Première publication le 30/01/2018  

 

À voir aussi :  

Il y a 20 ans mourait Gandhi, l'apôtre de la non-violence.

 

Publié le 30/01/2018 - Modifié le 05/02/2018 - Par Véronique Barral

Radio France International France 24 Monte Carlo Doualiya France Médias Monde

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJD OJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Inde: 30 janvier 1948, l'assassinat de Gandhi, apôtre de la non-violence

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.