Le ministre des Affaires étrangères de l'Erythrée, Osman Saleh Mohammed, en compagnie du Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, le 26 juin 2018.
Le ministre des Affaires étrangères de l'Erythrée, Osman Saleh Mohammed, en compagnie du Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, le 26 juin 2018.
Yonas Tadesse / AFP
Article

Corne de l'Afrique : introduction

Cinq états se partagent cette sous-région de l’Afrique orientale, longtemps considérée comme le berceau de l’Humanité. On y parle des langues dites chamito-sémitiques ou afro-asiatiques. La plus répandue est l’amharique, qui est aussi la troisième langue africaine en nombre de locuteurs.
Par Olivier Favier -

Indépendante depuis 1991, l’Érythrée est sous la coupe d’Issaias Afeworki, qui suite aux arrestations du 18 septembre 2001, a suivi la voie du totalitarisme : ce pays de cinq millions d’habitants est souvent surnommé la « Corée du Nord » de l’Afrique.

En 1991 toujours, avec la chute de Siad Barré, la Somalie sombre dans une guerre civile qui se poursuit aujourd’hui dans la lutte contre le groupe Al-Shabab. En 2017, ses 11 millions d’habitants affrontent de nouveau le spectre de la famine. Le 14 octobre de la même année, la capitale Mogadiscio est frappée par l’attentat le plus meurtrier de son histoire.

Si ces deux territoires ont été colonisés par l’Italie, le Somaliland fut un protectorat britannique. Jouissant d’une indépendance de fait, lui aussi depuis 1991, il n’est pas officiellement reconnu par la communauté internationale. En 2017, les Émirats Arabes Unis lancent la construction d’une base navale militaire à Berbera, en l’échange de la reconstruction du port civil.

Avec 107 millions d’habitants en 2018, l’Éthiopie est le poids lourd de la région, partagé entre un développement économique spectaculaire, alimenté par les investissements chinois, et un conflit interne très dur avec la minorité Oromo. En juin 2018, elle commence sa réconciliation avec l’Érythrée, après plus de soixante ans de guerre ouverte ou larvée.

Elle est de nouveau reliée par le train à Djibouti, une Cité-État convoitée pour sa position stratégique par nombre d’armées du monde. Jusqu’en 1977, sous le nom de Territoire des Afars et des Issas, celle-ci est demeurée la dernière colonie française.

Publié le 16/07/2018 - Modifié le 07/01/2019

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias