Audio
Le président Hassan Rohani à Téhéran, le 28 janvier 2017.
Le président Hassan Rohani à Téhéran, le 28 janvier 2017.
HO/Iranian Presidency/AFP
Le président iranien Hassan Rohani remet son mandat en jeu le 19 mai 2017. En 2013, son élection avait mis fin à huit années d'une présidence d'Ahmadinejad désastreuse pour l'économie et pour l'image du pays à l'international. L'une des principales réussites de Rohani est celle d'avoir conclu en juillet 2015 avec les puissances occidentales un accord mettant fin au conflit sur le nucléaire. Aujourd'hui, le contexte a changé: l'élection de Donald Trump ouvre une période d'incertitude.

19'30'' - Première diffusion le 19/04/2017

Hassan Rohani a lancé un avertissement au nouveau président américain en février à l’occasion de l’anniversaire de la Révolution : « Aux États-Unis certaines personnes inexpérimentées ont pris le pouvoir. Elles doivent savoir : il faut parler au peuple iranien parler avec respect. Le peuple iranien donnera une réponse ferme à toute menace »

En mai prochain, l’actuel président iranien aura face à lui le conservateur Ebrahim Raissi, un religieux que l'on dit proche du Guide Suprême iranien Ali Khamenei et, si sa candidature est validée, l'ancien président ultra-conservateur Mahmoud Ahmadinejad.

De quel bilan le président peut-il se prévaloir alors qu’il brigue un second mandat ? Son premier mandat a t-il tenu toutes ses promesses ?

Avec : - Azadeh Kian, professeur de Sciences politiques à l’Université Paris 7 Diderot, chercheur associée au CNRS.
- Clément Therme, chercheur à l’International Institute for Strategic Studies (IISS) à Bahreïn.

Publié le 10/05/2017 - Modifié le 02/06/2017 - Par Nathalie Amar

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Quel bilan pour Hassan Rohani ?

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.