La compagne présidentielle dans les rues de Téhéran, mai 2017.
La compagne présidentielle dans les rues de Téhéran, mai 2017.
Atta Kenare/AFP
La République islamique d’Iran est officiellement une démocratie mais beaucoup d’observateurs la considèrent comme une dictature. En dépit d’élections au suffrage universel, la République islamique d’Iran est en effet une théocratie : les candidats sont choisis et approuvés par le Guide de la Révolution, le chef suprême qui prend des décisions en fonction de la religion. La vie politique est de fait réservée aux courants islamistes conservateurs et réformistes. Quant aux autres partis traditionnels, ils sont interdits.

Publié le 18/05/2017 - Modifié le 23/05/2017

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias