Vidéo

À Baghouz, les combattants de l'EI pris sous un déluge de feu

Après avoir évacué les civils qui se trouvaient à Baghouz, dernier village contrôlé par le groupe État islamique dans l’est de la Syrie, les forces démocratiques syriennes (FDS) soutenues par les Occidentaux ont lancé une nouvelle offensive le 1er mars 2019.

Avec notre envoyé spécial sur le front de Baghouz, Sami Boukhelifa.

Depuis 48 heures, un déluge de feu s'abat sur Baghouz. Les forces démocratiques syriennes encerclent entièrement ce village de l'Est syrien, dernier bastion des combattants du groupe État islamique. L’aviation de la coalition internationale est en appui. Il s'agit principalement de chasseurs bombardiers américains. Ils ciblent en priorité les voitures piégées des jihadistes.

Un détachement français d’artillerie est également en action. Depuis vendredi, les FDS déployés sur le terrain ont repris près d’une vingtaine de positions aux combattants de l’EI, et notamment le djebel Baghouz, une colline qui surplombe le village où se trouveraient encore 1 000 à 1 500 jihadistes.

La position du jebel Baghouz est stratégique et déterminante pour la suite. C'est elle qui va changer la nature de la bataille. « En prenant de la hauteur, nous prenons l’ascendant sur les terroristes », se réjouit un commandant FDS. Difficile toutefois de savoir combien de temps dureront encore les combats. Mais une chose est sûre : la libération de Baghouz marquera la fin territoriale du califat autoproclamé de l’EI en Syrie.

Ce que vous entendez, ce sont les tirs des jihadistes. Mais nous allons riposter à l’aide de balles traçantes. L’aviation pourra ainsi avoir une indication de la position terroriste. Nous les poussons à se regrouper pour que la frappe en élimine le maximum d’un seul coup. »

signe plus

 ReportageUne nuit de combats à Baghouz (01'29")

Publié le 21/03/2019 - Modifié le 21/03/2019 - Par RFI

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias