L’écrivaine franco-marocaine Leïla Slimani en janvier 2018.
L’écrivaine franco-marocaine Leïla Slimani en janvier 2018.
Lionel Bonaventure / AFP
Article

L’écrivaine Leïla Slimani, «Madame Francophonie»

Jeudi 15 février 2018 est le dernier jour de la Conférence internationale pour la langue française et le plurilinguisme dans le monde à Paris. Pendant deux jours, près de 400 artistes, politiques, chercheurs et chefs d'entreprises du monde entier ont réfléchi aux nouvelles manières d'apprendre la langue française. Une consultation publique mondiale a été créée en ligne sur «monideepourlefrançais.com». Ce site permet à chacun d'apporter son grain de sel sur la question. Emmanuel Macron veut redonner à la langue française ses lettres de noblesse. Le président de la République a nommé Leïla Slimani « Madame Francophonie ». L'écrivaine lauréate du prix Goncourt est désormais sa conseillère sur le sujet.
Par José Marinho -

Leïla Slimani rapportera les conclusions de la Conférence internationale pour la langue française et le plurilinguisme dans le monde. Elles serviront de base à Emmanuel Macron pour établir une stratégie de modernisation de la langue française.

Le but : renouveler l’image du français, considéré par certains comme une langue de boudoir, devenue ringarde. Leïla Slimani : « Je ne crois pas du tout que la langue française soit devenue ringarde, mais je pense, parfois, (que) la façon dont on a pu la défendre, pouvait être un peu ringarde. C’est-à-dire cette façon de trop appuyer sur les aspects politiques de la langue française, etc., et de ne pas regarder ce qui se fait, comment les gens la vivent, l’incarnent. Je pense que ça, c’était un peu ringard. »

« Appartenir à un monde ouvert »

« J’étais entourée par une jeune femme mauritanienne, militante pour les droits de femmes, un écrivain et juriste slovène, qui tous parlent français et ont envie de créer des ponts entre leurs différentes cultures, poursuit Leïla Slimani. Ils n’ont pas du tout une vision impérialiste de la langue française, ils sont loin de toutes ces images un peu poussiéreuses qu’on peut avoir sur la langue française. Ils ont envie d’appartenir à un monde qui est ouvert, où les frontières sont plus poreuses, une envie de modernité, de créer des liens entre tous les peuples à travers cette langue. »

Le 20 mars 2018, Journée internationale de la Francophonie, le président de la République dévoilera son projet pour la langue française.

En savoir plus :
www.monideepourlefrancais.fr/fr/

Publié le 15/02/2018 - Modifié le 15/02/2018

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias

Logo RFI

L’écrivaine Leïla Slimani, «Madame Francophonie»

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.