Nigeria: contrat ferroviaire record pour China Railway
Le chemin de fer longera la côte et reliera Lagos (photo) à Calabar, à l’est du pays.
Wikimedia
Article

Nigeria: contrat ferroviaire record pour China Railway

Une société d’État chinoise a signé le 19 novembre 2014 un contrat record avec le Nigeria. Il porte sur la construction d'une ligne de chemin de fer pour 12 milliards de dollars. C'est le plus gros contrat signé par une société chinoise avec la première économie d'Afrique.
Par Gaëlle Laleix -

Le 19 novembre 2014, le Nigeria a accordé à China Railway Construction Corporation (CRCC) la construction de la plus longue voie ferrée du pays. Plus de 1 400 kilomètres qui relieront Lagos, la capitale économique du Nigeria, à Calabar, à l’est du pays. Ce chemin de fer longera la côte et traversera notamment le delta du Niger. Un projet titanesque d’une valeur de 12 milliards de dollars. « C’est un projet bénéfique pour les deux parties », s’est félicité Meng Fengchao, le président de CRCC. D’après le constructeur, ce contrat devrait entraîner la création de 200 000 emplois au Nigéria et l’exportation d’équipements chinois pour une valeur de 4 milliards de dollars.

Une implantation durable au Nigeria

Ce projet ne date pas d’hier. Déjà en mai 2014, un accord cadre avait été signé par le gouvernement nigérian et CRCC. Ce sont donc les dernières modalités qui viennent d’être finalisées. Pour autant, ces dispositions n’ont pas été rendues publiques. Aucune des deux parties n’a évoqué par exemple la date de début des travaux ou leur durée. Quid également des modalités de financement de ce méga projet.

CRCC n’en est pas à son coup d’essai au Nigeria. En 2012, la compagnie avait déjà obtenu la construction du chemin de fer reliant Lagos à Ibadan, à 130 kilomètres au nord de la capitale économique, pour 1,5 milliard de dollars. Le Nigeria représente pour le constructeur un marché d’avenir. Première puissance économique et premier producteur de pétrole d’Afrique, le Nigeria exporte environ 2 millions de barils de brut par jour. Une manne qui finance notamment de grands projets d’infrastructures dont manque cruellement le pays.

Un contrat providentiel

Ce contrat tombe en tout cas à point nommé pour CRCC qui vient d’essuyer une déconvenue majeure : le revirement du Mexique, début novembre, qui a finalement annulé l’attribution de son premier TGV au constructeur chinois. Le chemin de fer Lagos-Calabar aura de quoi adoucir l’amertume de CRCC. C’est le plus important contrat jamais obtenu par une compagnie chinoise au Nigeria. Son montant équivaut presque à celui de l’ensemble des échanges entre la Chine et la première économie africaine qui s’élèvent à 13,6 milliards de dollars.

Publié le 04/12/2015 - Modifié le 18/05/2016

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Nigeria: contrat ferroviaire record pour China Railway

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.