À propos du contributeur

Portrait de Isabelle Cros
Isabelle Cros
Expert
Europe
Langue maternelle : Français
Niveau de français : Français langue maternelle
Centre(s) d'intérêt : Culture, Langue française, Littérature
Activité au sein de la communauté :
Membre depuis le 18/11/2015
Publications : 63

Apprendre

le français avec RFI SAVOIRS

Voir plus

#Français général

CHRONIQUE LEXICALE. À la croisée des mots : révolution (script)

Vous aimez la chronique d’Yvan Amar Les Mots de l’actualité ? Nous aussi ! Et, à son instar, nous vous emmenons À la croisée des mots ! Vous êtes du genre à vous demander pourquoi une "fourchette" ne s’appelle pas un "zglub", pourquoi il n’est pas bon d’être un "bellâtre" ou pourquoi on va "au boulot" (au lieu de "se la couler douce") ? Alors partez à l’aventure à la croisée des mots avec comme guides les étudiants en traduction de l’Université de la Sorbonne nouvelle (ESIT). Explorez avec eux des contrées philologiques nouvelles comme les territoires linguistiques (mé)connus qui ont dessiné le monde d’hier et façonnent celui d’aujourd’hui. Le temps d’un voyage de quelques minutes, découvrez sans sortir de chez vous les mille et un secrets de la langue française !

Enfants de la patrie, chers camarades, en cette année du centenaire de la Révolution bolchévique, et alors que nous fêtons aujourd'hui les Fidèle, ainsi que pour d'autres raisons encore plus tristes, il n'est peut-être pas inopportun de se pencher sur un mot indémodable : RÉVOLUTION. Y a-t-il dans la langue française de mot plus riche de sens contradictoires ? En tout cas plus que yaourtière, dentifrice, rutabaga ou Jean-Jacques Goldman. Enfin c'est mon avis, passons.

Quand on y pense, les publicitaires, avec leur habituel sens de la mesure, n'y sont pas allés avec le dos de la cuiller pour évider ce mot comme un kiwi bien mûr. Il semblerait que de nos jours, tout mérite d'être qualifié de révolutionnaire. Téléphone portable. Crème anti-âge repulpante et dermorestructurante aux huiles essentielles de fenugrec. Nouveau rasoir à cinq lames technologie flexglide pro expert. Ceinture de musculation abdominale à éléctrodes. Banquier d'affaires énarque en costume gris. Steak de soja aux algues.

Sans hésitation, le mot est vendeur. Mais si l'on s'en tient à ces tristes galvaudages de camelots, on rate toute sa profondeur effroyable et magique. Étymologiquement, c'est l'é-volution qui re-vient. Comme dans la révolution des astres, la révolution des saisons. En somme, un cycle qui se répète toujours, quelque chose d'inerte, monotone, d'inexorable. La Terre tourne sur elle-même, et tourne autour du soleil, et les saisons se succèdent en révolutions. Elle tourne la terre, elle tourne avec ses arbres... ses jardins... ses maisons...elle tourne avec ses grandes flaques de sang et toutes les choses vivantes tournent avec elle et saignent...Et elle s'en fout la terre. Ça met en goguette, Prévert, non ?

Et de là, il y a eu un étrange glissement de sens, une dégringolade, un accident de trapèze au dessus d'une mangrove pleine de crocodiles. Comment est-on passé de la rassurante fixité des mouvements sidéraux à l'idée d'une rupture radicale avec le passé ?  C'est l'occasion de laisser une fois de plus la parole à un poète : Une révolution fait en deux jours l'ouvrage de cent ans, et perd en deux ans l'œuvre de cinq siècles. Et paf. Une claque signée Paul Valéry.

Révolution industrielle, Révolution culturelle, Révolution américaine, russe, cubaine, prolétarienne, sexuelle, petite révolution, Glorieuse révolution... Et surtout, Révolution française, qui scelle à jamais le sens positif de ce mot dans notre imaginaire national. Mais qu'est-ce au juste la Révolution française, à part le prétexte à des parties de boules bien arrosées tous les ans ? Il paraît que c'est la naissance du monde moderne, d'un monde où d'où qu'on vient ben ça compte pas, tout le monde a les mêmes droits et devoirs et autres jolis slogans philosophiques. D'ailleurs, nous allons très bientôt élire le nouveau président du pays. Cela nous amène à la question : le jour de gloire va-t-il arriver ? Pour y répondre, mettons dans un récipient creux, les deux sens qu'on a évoqués. Malaxer jusqu'à obtention d'une pâte homogène. Laisser reposer. Normalement, une odeur assez nauséabonde devrait s'en dégager rapidement. Ne pas s'inquiéter, il s'agit de quelques petites bulles de vérité qui remontent à la surface : tout revient, tout se répète et tout recommencera, jusqu'au vrai jour de gloire où le soleil explosera, calcinant notre monde jusqu'au dernier lombric. Et elle s'en fout, la terre.

4
Moyenne : 4 (1 vote)

Publié le 05/05/2017 - Modifié le 05/05/2017

1 commentaire
Portrait de javirez
Il y a 2 semaines 23 heures
Javier Palacios
Je suis espagnol et étude française pour améliorer mes connaissances sur cette langue, avec cet article j’ai connu beaucoup des mots nouveaux...qui je ne connais pas et qu’ils sont intéressants.

Pour commenter ce contenu, veuillez vous connecter avec votre compte RFI Savoirs.

Se connecter
Radio France International France 24 Monte Carlo Doualiya France Médias Monde

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJD OJD Dénombrement des médias

Logo RFI

CHRONIQUE LEXICALE. À la croisée des mots : révolution (script)

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.