À propos du contributeur

Portrait de Franck Gombaud
Franck Gombaud
Europe
Langue maternelle : Français
Niveau de français : Français langue maternelle
Centre(s) d'intérêt : Géopolitique, Proche et Moyen-Orient, Environnement, La question du Moyen-Orient, Éducation, Modes de vie
Activité au sein de la communauté :
Membre depuis le 17/06/2016
Publications : 2

Les dernières publications de Franck Gombaud

Voir tout

Apprendre

le français avec RFI SAVOIRS

Voir plus

#Outils pour le prof

Histoire- Géo... Quésaco?

Que sont vraiment l'Histoire et la Géographie en France? Ma conception des choses.

La réponse à la question de la nature de l'Histoire et à celle de la Géographie semble être un lieu commun.

Cela semble évident, il s'agit de deux sciences sociales: l'Histoire étudie le passé et la géographie l'espace terrestre. Puis-ce que cela semble aller sans dire, cela ira encore mieux en le disant avec un peu plus de précision.

Tout d'abord, je n'aime pas le terme pourtant très largement utilisé de "science sociale" et lui préfère celui "d'humanités scientifiques". Une science procède par raisonnement au sens ou l'entendent les logiciens. Ce n'est le cas, ni de l'Histoire, ni de la géographie. Une science est prédictive par définition. Grâce à la physique, si je lance une bille de métal en connaissant les conditions de départ (vitesse à l'origine, angle et référentiel terrestre) je peux prédire exactement à quelle endroit elle va tomber, ainsi que sa position à un temps t. Cela est vrai en toute occasion et à n'importe que endroit de la terre.

Les humanités scientifiques ne sont pas prédictives. Si l'on pouvait prévoir le futur cela se saurait. Ce sont des récits mais d'un type particulier, dont les conditions de rédaction ont à voir avec la science.

L'Histoire et la Géographie se construisent à partir de faits. Le roi Henri IV est mort le 13 mai 1610, assassiné par Ravaillac. Paris est une ville sur les bords de la Seine. L'établissement de ces faits relève d'une méthode de type scientifique. Validité des sources, critique interne et externe (voir Seignobos et Langlois), etc. Cet établissement de sources fiables et la qualité de leur critique a été largement perfectionné et c'est enrichie de l'apport d'autres discipline comme l’archéologie. Pour autant nos deux disciplines restent des disciplines littéraires (il faudrait nuancer avec la Géographie). Le style a une importance en histoire. La plupart des grands historiens français sont de beau styliste et mettent le style au service de leur propos. Il ne s'agit pas simplement de séduire le lecteur mais aussi de permettre au lecteur l’empathie nécessaire pour sortir du présent et mieux appréhender un passé où des hommes et des femmes vivaient avec des valeurs, des représentations du monde, un appareillage mental différent du notre. Bref, il y a une dimension heuristique du style dans les humanités scientifiques.

Le choix des faits, les perspectives par lesquels l'historien les utilise, les thèmes qu'il choisit de privilégier, font évoluer dans le temps le récit historique et différent selon les pays. Le récit historique n'est pas la vérité sur le passé mais une manière d'accéder à ce passé, rigoureusement, et sans aller se fourvoyer dans la légende, le roman ou la poésie.

Revenons directement à nos moutons et cela de manière plus simple et concrète.

L'Histoire répond d'abord à la question quand? La chronologie est la base de l'histoire. Puis se posent de nombreuses autres questions: comment? dans quel contexte? pourquoi à ce moment à là? avec quelles conséquences?

La Géographie répond d'abord à la question où? La localisation est donc la base de la géographie et la carte son outil premier. Puis de la même manière, se posent de nombreuses questions: pourquoi là et pas ailleurs? etc.

Certains ne partagent bien entendu pas ma définition des choses. C'est en tout cas celle du meilleur spécialiste de géo-histoire, François Grataloup, dont je ne saurais trop recommander la lecture.

Ce petit billet, destiné à mettre en apétit, laisse de côté quantités de questions. Pourquoi les Français enseignent-ils l'Histoire avec la Géographie? Pourquoi l'Histoire a-t-elle un tel retentissement social alors que ce n'est pas le cas de la géographie? Comment sont construits et que penser des programmes scolaires? Ainsi que beaucoup d'autres choses que je développerai par la suite.

Tout aussi important, plus peut-être, comment enseigner à des élèves de primaire en ciblant l'essentiel sans faire de contresens? J'ai le plus profond respect pour mes collègues de l'enseignement primaire mais je sais aussi pour avoir des enfants qu'ils ont parfois appris des "bêtises". C'est normal, on ne peut pas être spécialiste en tout. Autant éviter les plus grosses.

La zone des climats des latitudes moyennes est-elle tempérée? Non! Je développerai cela une autre fois.

Et puis un peu d'humilité ne fait pas de mal: moi et mes collègues du secondaire disons aussi pas mal de bêtises. Alors autant essayer de s'améliorer ensemble par le dialogue et l’échange des pratiques.

 

3
Moyenne : 3 (1 vote)

Publié le 04/08/2016 - Modifié le 04/08/2016

Radio France International France 24 Monte Carlo Doualiya France Médias Monde

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJD OJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Histoire- Géo... Quésaco?

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.