Cyberattaque: l’Anssi craint des répliques régulières
Un «rançongiciel», répandu par le biais de messages malveillants, a affecté des usines, des hôpitaux, des commerces et des écoles du monde entier.
REUTERS/Kacper Pempel/Illustration
Exercice
#Français de l’actualité
#Intermédiaire 1 (B1)
Retour sur la cyberattaque mondiale
Chaque semaine, entraînez-vous avec une série d'exercices autour d'un fait de l'actualité extrait du Journal en français facile.

Vous avez répondu à

0 question sur 10

Aider et être aidé

Si vous avez besoin d'aide, la communauté peut vous aider

Connectez-vous
Vrai ou faux ?
#Compréhension orale
Consigne : 
Cochez la bonne réponse

Que comprenez-vous ?

VraiFaux

Les enquêtes sur cette cyberattaque vont bientôt commencer.

Le bilan sera plus précis lundi, quand les serveurs des entreprises seront remis en route.

D’après le directeur d’Europol, cette attaque est une première.

Les victimes doivent payer une rançon en dollars.

D’après les experts, le groupe de criminels responsable de cette attaque est très structuré.

Pour valider, indiquez toutes les réponses.

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias