#Français de l’actualité

Journal en français facile 18/09 20h00 GMT

Image par défaut des émissions / éditions
RFI
Transcription

François Mazet
Il est 22 heures à Paris, 20 heures en temps universel. Bienvenue dans cette édition du journal en français facile, que je vous présente en compagnie de Zéphyrin Kouadio. Bonsoir Zéphyrin.

Zéphyrin Kouadio
Bonsoir François !

FM
Au sommaire de ce journal : ces deux attaques terroristes d'hier soir aux États-Unis. A priori, elles ne sont pas liées l'une à l'autre. L'explosion d'une bombe dans le centre de New York n'a pas été revendiquée. En revanche, le groupe État islamique attribue à l'un de ses partisans une attaque au couteau ayant fait plusieurs blessés dans le centre du pays.

ZK
La Russie exige une enquête après un bombardement américain en Syrie. La tension a monté entre Moscou et Washington après le bombardement de soldats syriens par la coalition occidentale. Les États-Unis admettent une erreur.

FM
L'ex-président français Jacques Chirac hospitalisé en raison d'une infection pulmonaire. Il est âgé de 84ans. Les candidats à la primaire de la droite lui ont tous adressé un message de bon rétablissement.

ZK
La sécurité est renforcée dans la ville de New York

FM
Un millier de policiers supplémentaires ont été déployés dans le centre de la ville après l'explosion d'une bombe qui a fait 29 blessés ce samedi soir. Un acte non-revendiqué, aux motivations incertaines, selon les autorités, mais qui ne serait pas lié au terrorisme international. Christophe Paget :

L'explosion est traitée comme un "acte terroriste", car il s'agissait d'une bombe, mais pour le moment la police n'a trouvé aucun lien avec le terrorisme international, c'est ce qu'a indiqué ce dimanche le gouverneur de l'etat de New York Andrew Cuomo.
Une explosion qui s’est produite dans le quartier de Chelsea, à une heure où les bars et les restaurants étaient très fréquentés, il y a donc eu de nombreux blessés. Pas de victimes par contre dans l'autre explosion qui avait eu lieu quelques heures plus tôt dans le New Jersey, sur un parcours que devait emprunter des Marines lors d'une course à pied : le lancement avait été retardé, l’engin a explosé alors que personne ne se trouvait à proximité.
Le maire de New York, Bill de Blasio, a souligné qu’il ne semblait y a voir aucun lien entre l’explosion de Chelsea et celle du New Jersey. New York accueille à partir de lundi l’assemblée générale de l’ONU et ses dizaines de chefs d’État et de gouvernement. 1 000 policiers supplémentaires ont été déployés "par précaution", a indiqué le gouverneur. Les candidats à la présidentielle américaine ont réagi, chacun dans son style : « une bombe a explosé à New York, il va falloir être très, très sévère », a affirmé le candidat républicain Donald Trump. Son adversaire démocrate Hillary Clinton a préféré « attendre d’avoir l’information avant de tirer des conclusions ».

ZK
Les autorités américaines qui qualifient en revanche de « potentiellement terroriste » l'attaque au couteau survenue dans un centre commercial du Minnesota, dans le centre du pays.

FM
Un homme a poignardé 8 personnes avant d'être abattu par un policier. Selon le journal local, il s'agit d'un étudiant américain d'origine somalienne âgé de 22 ans. L'organe de presse de l'État islamique affirme qu'il était un partisan de l'organisation djihadiste.

ZK
Les combats se poursuivent  en Syrie. Les raids ont repris sur Alep alors que la Russie et les États-Unis doivent discuter d'une poursuite de la trêve.

FM
Trêve sérieusement mise à mal par le bombardement américain sur des unités loyales à Bachar-El-Assad dans une région de l'Est du pays où elles combattent le groupe État islamique. Plus de 90 soldats ont été tués. Les États-Unis ont reconnu que ce bombardement était intervenu par erreur et que ce sont bien les djihadistes qui étaient visés. Cela ne suffit pas pour Moscou, qui réclame une enquête. Romain Lemaresquier :

Moscou demande aux États-Unis une enquête complète sur ces frappes qui ont coûté la vie à plusieurs dizaines de soldats de l’armée de Bachar al-Assad. Le ministère russe des Affaires étrangères souhaite également que Washington prenne les mesures nécessaires pour éviter qu’un tel incident ne se reproduise.
Ces déclarations ressemblent à s’y méprendre à une mise en garde, alors que Russes et Américains doivent discuter d’une éventuelle prolongation de la trêve. Un cessez-le-feu mis à mal depuis plusieurs jours maintenant. Car si les armes se sont plus ou moins tues au début de celui-ci, elles recommencent à se faire entendre sur différents théâtres d’opérations depuis vendredi dernier. En attendant l’aide humanitaire tant attendue par les civils victimes du conflit reste toujours bloquée à la frontière turque et il semble désormais compliqué qu’elle soit acheminée dans les prochaines heures, voire les prochains jours.
Hier soir, à la demande de la Russie, un conseil de sécurité de l’ONU s’est réuni en urgence pour étudier l’incident qui occasionné les lourdes pertes dans les rangs des troupes du régime. L’armée syrienne qui avait annoncé geler ses opérations durant une semaine, c’est-à-dire jusqu’à ce lundi soir, pourrait désormais annoncer qu’elle met un terme à une éventuelle prolongation de la trêve. Une éventualité également envisagée par la Russie qui n’hésite pas à accuser les rebelles syriens soutenus par Washington d’avoir fait, je cite, « échouer le cessez-le-feu ».

FM
La Russie où l'on votait sans passion pour des élections législatives. Pas de surprise : le parti du président Valdimir Poutine, « Russie unie », est arrivé largement en tête avec 44% des voix. [Mise à jour : finalement 49%].
C'est moins qu'il y a cinq ans, mais cela suffit pour contrôler l'assemblée. L'opposition est très faible en Russie. A noter que pour la première fois, les habitants de la Crimée, la péninsule ukrainienne annexée par la Russie, ont participé à ce scrutin.

En Allemagne, ce nouveau revers pour les conservateurs de la chancelière Angela Merkel. Ils perdent 5 points aux élections régionales à Berlin, et sont devancés par les sociaux-démocrates. 23% contre 18% des voix. Surtout, l'extrême-droite entre au parlement local avec plus de 12%. C'est la deuxième défaite de suite pour les alliés de la chancelière, alors que les élections législatives sont prévues l'an prochain.

ZK
Dans l’actualité également, l'ancien président français Jacques Chirac hospitalisé.

FM
Agé de 84ans, il souffre d'une infection pulmonaire nécessitant plusieurs jours de soins selon sa famille. Alors que la primaire de la droite, sa famille politique, approche en vue de l’élection présidentielle, chacun est allé de son mot de bon rétablissement. Guillaume Naudin :

C'est Alain Juppé « Probablement le meilleur d'entre nous » comme l'a appelé Jacques Chirac, qui a été le premier réagir sur le réseau social Twitter. « Je pense affectueusement à Jacques Chirac. Je lui souhaite de tout cœur de vaincre son mal », écrit  son ancien premier ministre.
Lui aussi engagé dans la primaire de la droite pour la présidentielle 2017, le successeur de Jacques Chirac à l'Elysée, Nicolas Sarkozy, a tenu à faire savoir son soutien sur le même réseau social : « Je pense en ce moment à Jacques Chirac. Je lui souhaite de se rétablir au plus vite », écrit celui dont les rapports avec Jacques Chirac n'ont pas toujours été faciles.
Lui aussi parmi les héritiers de Jacques Chirac et lui aussi engagé dans la course pour 2017, Jean-François Copé exprime une « grande pensée pour Jacques Chirac, et ses vœux de rétablissement ».
Lors d'une réunion publique à Sète pour lancer sa campagne pour la primaire, Bruno Le Maire a rendu un hommage appuyé et ému à l'ancien président. Des hommages et des pensées qui dépassent la famille gaulliste puisque le président du Modem, François Bayrou évoque lui aussi, « un moment très émouvant que cet homme qui a connu les plus hautes responsabilités soit dans le dénuement de la maladie et de la vieillesse ».

ZK
L'actualité africaine, avec le Niger, où sept membres de l'opposition sont sortis de prison aujourd'hui.

FM
Ils étaient emprisonnés depuis dix mois pour « attroupement armé et non armé ». Il s'agit de militants proches de l'ex-président de l'assemblée Hama Amadou, lui-même toujours derrière les barreaux.

ZK
Un général somalien, réputé pour son engagement contre les combattants djihadistes, tué  à Mogadiscio.

FM
Dans un attentat-suicide revendiqué par les shebabs. Quatre gardes du corps ont également été tués.

ZK
Comme chaque dimanche, nous retrouvons Yvan Amar pour « l'expression de la semaine ».

FM
Et aujourd'hui, Yvan jette « un pavé dans la marre ».

« Voici le pavé que nous allons lancer dans la mare politique ! » a déclaré Bruno Le maire en présentant son programme puisqu’il aimerait bien se présenter à l’élection présidentielle en France. Et ce pavé c’est donc un livre. De façon familière, on appelle souvent « pavé » un gros livre, épais, lourd, qui a un peu la forme d’un vrai pavé, c'est-à-dire d’un cube de pierre, comme ceux qui servent à faire les routes.
Mais si Bruno Lemaire lance son pavé dans la mare, c’est pour faire un jeu de mots : « jeter un pavé dans la mare » est une expression un peu familière qui représente une déclaration, une révélation ou événement fracassants. C’est à dire qui fait beaucoup de bruit et qui surprend. En effet si en effet on jette un pavé dans une mare, au sens propre, que se passe-t-il ? Une mare est un petit étang, une petite étendue d’eau dormante, stagnante, qui ne coule pas. Elle est donc plutôt calme en apparence, mais peut contenir beaucoup de saletés, de matériaux en train de pourrir, de puanteurs cachées. Et si on jette dedans une énorme pierre, on entendra d’abord un plouf retentissant, De nombreuses matières pourrissantes peuvent surgir à la surface, se montrer, alors qu’on ne les voyait pas, qu’elles étaient cachées, sous l’eau noirâtre. Et tout cela risque d’éclabousser ceux qui sont autour de la mare !
Voilà toutes les conséquences de ce pavé jeté dans la mare, et tout cela peut bien sûr être pris au sens figuré : des affaires cachées qui viennent au grand jour, des personnalités éclaboussées : on découvre qu’elles sont mêlées à tout ça, qu’elles sont en partie responsables, ou tout au moins qu’elles étaient au courant. On fait donc éclater au grand jour, et d’un coup, ces sujets dont avant on ne parlait pas, qui étaient maintenus secrets.

FM
Un mot de sport avec la 5e journée de la ligue 1 de football.
Victoire à la dernière seconde de Saint-Etienne sur  Bastia 1 à 0. Plus tôt, Montpelier et Nice avaient fait match nul 1partout. Marseille et Lyon s'affrontent dans le dernier match : 0-0 pour le moment [Mise à jour : c’est également le score final].
Merci Zéphyrin Kouadio, bonne soirée

ZK
Bonne soirée François.

Radio France International France 24 Monte Carlo Doualiya France Médias Monde

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJD OJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Journal en français facile 18/09 20h00 GMT

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.