#Français de l’actualité

Journal en français facile 15/07/2017 20h00 GMT

Image par défaut des émissions / éditions
RFI
transcription

 

François Bernard : Radio France Internationale en direct de Paris où il est 22h. Bonsoir et bienvenue à l'écoute du Journal en français facile en compagnie de Zéphyrin Kouadio ce soir, bonsoir Zéphyrin.

Zéphyrin Kouadio : Bonsoir François, bonsoir à tous.

FB : Dans l'actualité de ce samedi 15 juillet : La Turquie commémore l'échec du coup d'État du 15 juillet 2016.

ZK : Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, en tournée dans le Golfe, pour aider la Qatar dans sa crise avec ses voisins.

FB : Décès de l'Iranienne Mirzakhani, première femme distinguée pour son génie mathématique.

ZK : Et puis le mot de la semaine de Yvan Amar, le mot «autocrate».

-----

FB : Des centaines de milliers de personnes se sont rassemblées à travers la Turquie pour commémorer le coup d'État manqué du 15 juillet 2016 contre le président Erdoğan.

ZK : À Istanbul, des dizaines de milliers de personnes ont afflué vers l'un des ponts de la ville.

FB : Alexandre Billette a suivi la manifestation pour RFI.

Une foule nombreuse, peut-être plusieurs centaines de milliers de personnes va passer une partie de la nuit sur le pont qui s'appelle justement désormais le pont des martyrs du 15-juillet, avec des drapeaux turcs, des portraits de RTE, une foule qui a également hué les médias hostiles au pouvoir turc, qui a aussi scandé à plusieurs reprises le retour de la peine de mort... Ces commémorations vont se poursuivre dans la soirée, toute la nuit même, puisqu'il y aura d'abord à Istanbul une série de prières, des films seront également projetés... Le président turc qui va par la suite annoncer le début des « veillées de la démocratie », des rassemblements qui vont se dérouler dans tout le pays jusqu'à demain dimanche soir, et qui va ensuite se rendre à Ankara pour poursuivre cette nuit de commémorations, puisqu'à 2h32 très précises il y aura le grand discours de RTE, devant, le parlement et à l'heure précise où le premier avion a bombardé l'enceinte de l'Assemblée nationale, il y a précisément un an.

FB : L'esplanade des Mosquées dans la vieille ville de Jérusalem a été fermée exceptionnellement vendredi à la suite d'une attaque qui a coûté la vie à deux policiers israéliens.

ZK : Elle sera rouverte dimanche, c'est ce que vient d'annoncer un communiqué du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

FB : En Égypte, le meurtrier de deux touristes allemandes, tuées à coups de couteau dans la station balnéaire de Hourghada, a «avoué» soutenir l'idéologie djihadiste.

ZK : L’attentat est un nouveau coup dur pour le tourisme égyptien. Au moment où ce secteur fortement touché en 2016 par les attentats commençait à reprendre.

FB : Jean Yves le Drian, le ministre français des Affaires étrangères dans le golfe depuis ce samedi.

ZK : Il se rendra successivement au Qatar, en Arabie saoudite, au Koweït et aux Émirats arabes unis pour tenter de plaider en faveur d'un apaisement.

FB : L'Arabie saoudite, Bahreïn, les Émirats arabes unis et l'Égypte, qui ont coupé leurs relations diplomatiques avec le Qatar.

ZK : Ils continuent d'accuser Doha de soutenir les islamistes extrémistes et de se rapprocher de l'Iran chiite, le grand rival du royaume saoudien sunnite.

FB : Après l'Allemagne, le Royaume-Uni et les États-Unis, Jean-Yves Le Drian est le dernier représentant des grandes puissances occidentales à se rendre dans la région pour tenter une médiation. Toufik Benaichouche.

Le secrétaire d'État américain a fait chou blanc, même si les États-Unis et le Qatar ont signé tout récemment un accord pour lutter efficacement contre le financement du terrorisme djihadiste. L'Arabie saoudite, Bahreïn, l'Égypte et les Émirats arabes unis ont jugé que cet accord est loin d'être suffisant pour mettre fin au blocus décrété contre Doha. Parmi les pays les plus intraitables du golfe les Émirats arabes unis justement. La tâche du ministre français n'est pas des plus faciles. La France en effet est liée par des accords de défense à la fois avec les Émirats et avec le Qatar. C'est dire que si la crise évoluait vers un affrontement armé, Paris serait vraiment dans l'embarras. Pour le moment donc chacun campe sur ses positions les pays du golfe essentiellement .Le Qatar pour sa part nie ces accusations et rejette une liste de 13 demandes de ses adversaires. Ces derniers exigent notamment la fermeture de la télévision Al Jazeera, la fermeture d'une base turque au Qatar et la réduction des relations qu'entretient le Qatar avec l'Iran. Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a appelé samedi à Doha à une "désescalade rapide" dans le Golfe, en proie à une crise" qui ne profite à personne". Le chef de la diplomatie tricolore effectue une tournée de deux jours dans la région pour favoriser une solution après les tensions liées à la décision de l'Arabie saoudite et de ses alliés de rompre leurs relations commerciales et diplomatiques avec le Qatar. Après le Qatar, Jean-Yves Le Drian se rendra en Arabie saoudite, au Koweït et aux Émirats arabes unis.

FB : Toufik Benaichouche. Vous écoutez RFI, il est 22 heures et 5 minutes. La mathématicienne iranienne Maryam Mirzakhani, la première femme de l'histoire à remporter la médaille Fields, en 2014, s'est éteinte ce samedi à l'âge de 40 ans.

ZK : La médaille Field est la plus prestigieuse récompense pour les mathématiciens

FB : La chercheuse et professeure à l'université américaine de Stanford a été victime d'un cancer du sein. Son Portrait avec Sylvie Koffi.

Le regard bleu et lumineux, les cheveux coupés court à la garçonne, Maryam Mirzakhani aurait pu être l'héroïne d'un roman. Elle qui enfant rêvait de devenir écrivain, aura un tout autre destin. Petite fille c'est son frère qui lui transmet le goût pour les mathématiques. Cette surdouée n'a que 17 ans lorsqu'elle remporte la médaille d'or aux Olympiades internationales de mathématiques. Plus rien ne l'arrête. Elle cumule et accumule les prix au fil des années après avoir été maître de conférences à l'université de Princeton. Elle est nommée à l'âge de 31 ans, professeur de mathématiques à l'université américaine de Stanford. Cette spécialiste de la géométrie des formes inhabituelles a notamment découvert de nouvelles façons de calculer les volumes d'objets avec des surfaces hyperboliques, des travaux qui lui ont permis de s'illustrer dans une discipline largement dominée par les hommes. En 2014 cette passionnée des maths est la première femme à recevoir la médaille Fields, l'équivalent du Prix Nobel de mathématiques.

FB : Du sport, Tennis, Wimbledon. L'Espagnole Garbiñe Muguruza a remporté sa première finale à Wimbledon.

ZK : C'est le quatrième trophée remporté par la jeune Espagnole le deuxième en Grand Chelem, après Roland-Garros 2016.

FB : Cyclisme, tour de France, l'Australien Michael Matthews a enlevé la 14e étape du Tour de France, à Rodez.

ZK : Le Britannique Chris Froome (Sky) a récupéré le maillot jaune de leader.

FB : Nautisme, Thomas Coville a largement battu le record de la traversée de l'Atlantique en solitaire.

ZK : Le Breton devient également le premier homme à boucler cette traversée en moins de 5 jours avec ce temps de 4 jours, 11 heures et 10 minutes. Il est 22 heures et 8 minutes, l'heure de retrouver Yvan Amar pour le mot de la semaine.

Coup d’État manqué en Turquie ! C’était il y a juste un an. Depuis, on a noté la répression, les purges, c’est-à-dire les suspensions massives, les renvois de nombreux fonctionnaires, dans l’éducation, l’armée, etc. On est face à un régime très autoritaire : on parle de despotisme, du pouvoir d’un autocrate. Mais qu’est-ce qu’un autocrate ? Le mot a-t-il un rapport avec le terme autorité ? On pourrait le croire, les deux mots commencent de la même façon ! Et en fait, c’est un pur hasard, mais ce hasard aide à comprendre le mot, et d’ailleurs renforce son sens ! Autocrate est en fait construit à partir de deux racines grecques : -crate évoque le pouvoir. Et auto- signifie « de soi-même », « grâce à soi-même, sans l’aide d’autres choses ». Une automobile par exemple est un véhicule qui n’a pas besoin d’être tiré, par des chevaux par exemple, ou poussé par quelqu’un. Il tient sa puissance de lui-même, de son moteur. Et bien l’autocrate, lui aussi, tire sa puissance de lui-même. Elle n’est pas limitée par un autre pouvoir – un Parlement, des lois, des juges par exemple… L’autocrate peut donc gouverner de façon absolue, comme il l’entend, selon sa propre volonté.Et ce gouvernement autocratique vient se placer dans toute cette série de mots qui utilisent cette racine –crate, ou –cratie, qui évoque le pouvoir, on l’a dit, et notamment le pouvoir politique. On parlera donc d’un gouvernement démocratique, qui repose sur le peuple, autocratique, sur le pouvoir d’une seule personne, ou même ploutocratique, sur les gens les plus riches et le pouvoir de l’argent. Mais ces deux derniers mots, autocrate et ploutocrate sont toujours péjoratifs, utilisés pour condamner cette manière de gouverner.

Radio France International France 24 Monte Carlo Doualiya France Médias Monde

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJD OJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Journal en français facile 15/07/2017 20h00 GMT

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.