#Français de l’actualité

Journal en français facile 15/05/2017 20h00 GMT

Image par défaut des émissions / éditions
RFI
Transcription

RFI

20H TU 22H PARIS

CELINE PELLARIN

C'est l’heure du journal en français facile. Bienvenue et merci d'être en notre compagnie. A mes côtés Sylvie Berruet. Bonsoir Sylvie.

SYLVIE BERRUET

Bonsoir Céline et bonsoir à tous.

CP

Dans cette édition nouvelle passation de pouvoir en France.  Après celle du président, c'est au tour de son Premier ministre de prendre son poste. Il s'agit d'Edouard Philippe. Un élu de droite.

SB

Dans l'actualité également, Emmanuel Macron est en Allemagne pour son premier déplacement à l'étranger comme chef de l'Etat. Avec Angela Merkel, ils ont principalement parlé de leur projet pour relancer l'Union Européenne qui est en crise.

CP

Nous parlerons également de la situation en Côte d'ivoire. Des soldats mécontents le font savoir depuis vendredi. Une mutinerie, une révolte de militaires qui a lieu dans plusieurs villes du pays.

SB

Après avoir un nouveau président, la France a un nouveau Premier ministre : Edouard Philippe.

CP

Et ce nouveau chef du gouvernement n'est pas très connu des Français. En revanche il l'est au Havre, une ville du nord de la France puisqu'il est le maire de cette ville. Il est également député du parti Les Républicains. Aujourd’hui il y a eu la cérémonie de passation des pouvoirs entre Edouard Philippe qui succède à Bernard Cazeneuve. Alors qui est Edouard Philippe, Anissa El Jabri, nous brosse son portrait.

Pas vraiment connu du grand public, l’élu des Républicains a eu sa carte au parti socialiste, deux ans. Il était étudiant. Edouard Philippe issu du même moule que le président : Sciences po, ENA sorti dans les quinze premiers, expérience dans le privé. Passionné de boxe, de Bruce Springsteen et très proche d'Alain Juppé, le député maire du Havre en est depuis longtemps convaincu : le clivage droite-gauche c’est dépassé. La vie parlementaire il avait décidé de tourner la page. Ce n’est pas là où est le pouvoir, où on peut agir, confidence faite il y a un an. A l’Assemblée, l’élu normand s’est abstenu lors du vote pour le mariage pour tous. Pendant la campagne de François Fillon, comme tous es juppéiste, il s’est mis en retrait après les révélations sur l’affaire Pénélope. Au total un homme issu des rangs de la droite mais au tempérament centriste. Un argument pour convaincre les électeurs de la capacité du nouveau président à rassembler sur une ligne ni droite ni gauche.

SB

Anissa El Jabri. Emmanuel Macron est à Berlin pour son premier déplacement à l'étranger en tant que chef d'Etat.

CP

Aux côtés de la chancelière Angela Merkel, le nouveau président français appelle à une "refondation historique" de l'Europe. L’Union Européenne qui fait face à une crise importante, notamment avec le départ du Royaume Uni de l'Union. Le fameux Brexit. Dans ce contexte, la volonté d'Emmanuel Macron de relancer le lien entre la France et l'Allemagne est une bonne chose pour le député européen Alain Lamassoure.

Ce que nous pouvons espérer, ce dont l'Europe a besoin, c'est un accord franco-allemand pour relancer la politique européenne. Pour redonner un élan à l'Europe. Nous sortons d'une succession de crise qui a été très douloureuse, qui ont vu l'Europe sur la défensive. Nous avons par contre enregistrés successivement en Croatie, en Autriche, aux Pays-Bas et maintenant en France, des défaites du populisme anti européen, une victoire des pros européens. Il est clair que les temps sont mûrs pour un nouvel élan européen et cet élan ne peut venir que d'une initiative conjointe de la France et de l'Allemagne. En matière de politique migratoire, en matière de mise en œuvre d'une politique européenne de la défense, en matière de renforcement de la zone euro, achèvement de l'union bancaire, achèvement des marchés financiers unique européen,  d'une politique digitale européenne. Ce n'est pas des idées neuves. Ce qui sera complètement neuf c'est de le mettre en œuvre.

Le député européen Alain Lamassoure au micro de notre envoyé spécial à Strasbourg, Piotr Moszynski.

SB

La création de l'Etat d'Israël a eu lieu le 14 mai 1948. Mais dans les Territoires Occupés ce n'est pas une date célébrée.

CP

Au contraire, et le 15 mai, le lendemain de cet anniversaire, les Palestiniens célèbrent eux dans les territoires occupés la Nakba. Dans la langue arabe cela veut dire la catastrophe. Pour les Palestiniens en effet, la création d'Israël c'est surtout le souvenir de l’exode, le départ forcé en 1948  pour toute une population. Et aujourd’hui des violences ont eu lieu en Cisjordanie. Reportage de notre correspondante Marine Vlahovic.

Devant une rangée de pneus enflammés, Mohammad Abud prend son élan et vise des soldats israéliens postés au loin. « Je viens juste de leur jeter une pierre ». Comme lui, ils sont des centaines de Palestiniens rassemblés près du checkpoint de Beit El au nord de Ramallah. L'armée israélienne riposte par des tirs de balles en caoutchouc. Dans un ballet incessant, les ambulances emportent les blessés qui tombe un à un, en ce jour de la commémoration de la Nakba, la catastrophe. C’est ainsi que les Palestiniens nomme la création de l'Etat d'Israël qui a poussé des milliers d'entre eux à l'exode en 1948. Mais pour Ahmed Abu Aid, cette Nakba est toujours d'actualité. « C'est tous les jours la catastrophe pour les Palestiniens car les Israéliens nous volent nos terres et nous tuent tous les jours ». A coup de grenades assourdissantes et de tirs à balles réelles, les soldats investissent l'entrée de la ville, sans réussir à disperser les jeunes manifestants, Omar Asaf, soixante-sept ans est venu les soutenir. « J'encourage les jeunes, moi ce que je veux c'est une nouvelle Intifada ». L'expression d'une colère alors que les prisonniers palestiniens entameront demain leur trentième jour de grève de la faim et que la tension ne cesse de monter en Cisjordanie.

SB

Et on apprend ce soir la libération au Mali de quatre employés du CICR, le Comité international de la croix Rouge. Ils avaient été enlevés hier soir dans la région de Mopti par des djihadistes présumés. L'armée malienne avait dépêché "dans le secteur, des hommes pour participer aux recherches". Pas de détails sur les circonstances de leur libération ni sur l'identité des ravisseurs.

En Côte d'Ivoire la mutinerie commencée vendredi à Bouaké, se poursuit.

CP

Désormais les mutins, c'est-à-dire les soldats qui ne veulent plus obéir aux ordres, et bien ils manifestent dans le sud-est du pays, Esdras Ndikumana.

Pour la première fois depuis le début de cette nouvelle mutinerie, des militaires encagoulés ont sillonné depuis la mi-journée les rues de San Pedro dans le sud-ouest du pays, en tirant en l'air. Plusieurs administrations, des commerces et des écoles ont fermé et la population est rentrée précipitamment chez elle, selon des témoins. A Daloa dans le centre du pays, ou encore à Gagnoa, à mi-chemin avec San Pedro, des témoins décrivent également les mêmes scènes de soldats mutins qui sèment la panique en tirant en l'air. Là aussi, la plupart des écoles et commerces ont fermés. Ferkessédougou dans le nord du pays subit de plein fouet les conséquences économiques des mutineries. La ville n'a pas été approvisionnée en vivres frais depuis trois jours: poissons, bananes, viandes commencent à manquer sur les marchés et leurs prix se sont envolés. De même, les transporteurs en provenance du Mali et du Burkina Faso voisins ont annulé leurs voyages, de peur d'être bloqués à l'entrée de Bouaké, plus au sud. Enfin, Korhogo toujours dans le nord du pays est de nouveau touché par ce mouvement. Des tirs nourris ont été entendus ce matin, un barrage a été érigé par les mutins sur l'un des principaux axes de la ville, toujours selon des témoins. Un commerçant du quartier Petit Paris décrit des rues désertées par la population et parle d’un ras-le-bol généralisé, avant de renvoyer dos-à-dos pouvoir et mutins.

SB

Au Venezuela après sept semaines de protestations contre le président Nicolas Maduro, les opposants ne baissent pas les bras.

CP

Ils continuent à montrer leur colère. Aujourd’hui, des milliers d'entre eux bloquaient les principales routes du pays. Pour cela, ils se sont positionnés à Caracas, sous leurs parapluies : jouant aux cartes, chantant et lisant, assis ou allongés sur le bitume, le goudron. Mais cette apparente décontraction n'est pas systématique, pas à chaque fois, puisqu’il y a eu trente-huit morts ces dernières semaines pendant des violences.

SB

On retrouve du plastique partout sur la planète. Une pollution même sur une des îles les plus isolées du monde.

CP

Ce petit bout de terre, l'île Henderson, qui se trouve dans le sud de l'océan Pacifique, a la plus forte densité de débris plastiques de la planète. Cela veut dire que la concentration, le nombre de déchet plastique est le plus importante au monde. Et pourtant c'est une île déserte, à plus de cinq mille kilomètres des villes.

SB

Alors comment peut-elle être couverte de débris plastique?

CP

Et bien c'est parce qu'elle se trouve près d'un gigantesque courant marin, un tourbillon qui attire et regroupe les déchets plastiques qui flottent dans les eaux. Et les scientifiques pensent qu'il pourrait y avoir jusqu'à cent dix millions de tonnes de plastique dans les océans. C'est pour cela qu'il ne faut absolument pas jeter ses déchets plastique dans la nature.

Vous écoutez Rfi et on va parler à présent de sports.

De Marseille, à Paris, les experts du Comité International Olympique et bien ils visitent tous les sites qui accueilleraient peut-être les Jeux Olympiques en 2024 en cas de succès de la candidature que présente la capitale française, Paris. Ces experts ont visité le Stade de France, Roland-Garros pour le tennis, le Château de Versailles pour l’équitation ou encore le Grand Palais. Et la commission d'évaluation du Comité International Olympique a loué, a félicité la "passion et l'enthousiasme" de ces parisiens. Et après avoir été avec les athlètes  durant deux jours, la commission du CIO devrait avoir demain matin un rendez-vous plus politique : un petit déjeuner à l'Élysée avec le nouveau locataire, le nouveau président Emmanuel Macron.

Vous écoutez RFI, il est 20h passé de dix minutes en temps universel.

Radio France International France 24 Monte Carlo Doualiya France Médias Monde

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJD OJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Journal en français facile 15/05/2017 20h00 GMT

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.