#Français de l’actualité

Journal en français facile 11/07/2017 20h00 GMT

Image par défaut des émissions / éditions
RFI
Transcription

Marie Casadebaig : Bonjour à tous et bienvenue pour votre Journal en français facile présenté avec Céline Pellarin.

Céline Pellarin : bonjour Marie, bonjour à tous.

MC : À la Une, les e-mails publiés par le fils de Donald Trump sur Twitter. Il affirme qu'un homme lui a proposé l'aide des autorités russes pendant la campagne électorale de son père.

CP : L'ONU s'inquiète pour les civils bloqués à Raqa en Syrie. Ils sont retenus par le groupe État islamique.

MC : Paris et Los Angeles accueilleront toutes les deux des Jeux olympiques, mais on saura lesquels en septembre.

-----

MC : Tous les jours ou presque, de nouvelles informations sur le rôle de la Russie dans la campagne électorale aux États-Unis. Dimanche, le New York Times a annoncé que le fils du président, Donald Trump jr, avait rencontré en juin 2016 une avocate russe pour avoir des informations sur Hillary Clinton.

CP : Aujourd'hui, Donald Trump Jr a publié sur son compte Twitter une série d'e-mails, avant que les journaux ne puissent le faire. Ils montrent qu'un homme lui aurait proposé l'aide du Kremlin pendant la campagne de son père et qu'il aurait tout simplement accepté. Les explications d'Anne-Marie Capomaccio à Washington.

C'est une course de vitesse avec la presse, dans cette nébuleuse affaire des liens de l'équipe Trump avec la Russie. Le New York Times qui a dévoilé un rendez-vous de Donald junior avec une avocate russe, était sur le point de prouver le sérieux de son enquête, en publiant des emails incriminant plus avant, les proches du président. Donald Jr a pris les devants, et rendu public une série de messages très instructifs pour les enquêteurs. Dans cette correspondance, un intermédiaire affirme pouvoir mettre en contact l'équipe du candidat Trump, avec le procureur général de Russie, qui, dit-il, « détient des documents officiels incriminant Hillary Clinton. Des informations très sensibles, explique encore l'intermédiaire, qui montrent le soutien de la Russie pour Monsieur Trump. » Réponse de Donald Jr : « si c'est vraiment ce que vous dites... j'adore cette idée ! » Le fils du président vient de s'adjoindre les conseils d'un cabinet avocat, qui va devoir l'aider à expliquer au Congrès comment il a pu accepter l'aide de la Russie lors de la dernière campagne électorale, sans se mettre en contravention avec la loi.

CP : Rex Tillerson sera en Arabie Saoudite demain. Le secrétaire d'État américain va tenter de mettre fin à la crise dans le Golfe. L’Arabie Saoudite et ses alliés dans la région ont coupé leurs relations avec le Qatar, lui reprochant de soutenir les groupes islamistes radicaux et d'être trop proche de l'Iran.

MC : Avant de se rendre à Riyad, Rex Tillerson était à Doha aujourd'hui où il a signé un accord avec le Qatar pour lutter contre le financement du terrorisme. Le ministre des Affaires étrangères du Qatar a invité les pays qui lui ont tourné le dos à faire la même chose.

CP : Si Mossoul, en Irak, a été libéré du groupe État islamique, Raqa en Syrie reste sous le contrôle des djihadistes. Et ils gardent avec eux, 30 à 50 000 civils.

MC : Ils sont pris au piège, alors que les forces anti-djihadistes syriennes, les FDS, tentent de reprendre la ville. Le Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés s’inquiète pour eux, Noé Hochet-Bodin.

300 000 en 2014. Puis 100 000 fin juin. Moins de 50 000 début juillet. Le nombre d'habitants bloqués à Raqa diminue, mais reste trop élevé selon le HCR, le Haut-commissariat pour les réfugiés des Nations Unies. Contrairement à Mossoul, aucun corridor humanitaire n'existe à Raqa. Laissant les civils sans possibilité de fuir les combats dans le centre-ville. Les laissant aussi à court d'eau, de médicaments et de nourriture. C'est un des nombreux défis des Forces démocratiques syriennes dans leur reprise de la capitale du califat: ouvrir un couloir pour permettre aux habitants de quitter Raqa. Ils y seraient utilisés comme « boucliers humains » par les djihadistes d'après les témoignages de combattants kurdes des YPG. Le Haut-Commissariat pour les réfugiés a tout de même réussi à ouvrir un nouveau corridor pour acheminer des produits essentiels à proximité de la ville. Il relie Alep à la frontière turque, et passe à une trentaine de kilomètres au nord de Raqa. Là où se situe le camp d’Aïn Issa, qui compte 20 000 réfugiés.

MC : L'Ukraine fait un pas de plus vers l'Union européenne. Kiev a signé son accord d'association avec l'UE. L'accord avait été conclu, décidé, en 2014, au moment où les relations entre Kiev et Moscou étaient les plus mauvaises. Il permet des liens politiques et économiques plus forts.

CP : Fin 2013, le président pro-russe Viktor Ianoukovitch avait refusé de le signer, provoquant des manifestations et le début de la crise ukrainienne, qui a fait plus de 10 000 morts en 3 ans.

MC : En France, six personnalités du parti Les Républicains ont été suspendues de leur fonction, ils ne pourront plus exercer leur responsabilité au sein du parti, jusqu'à ce que leur avenir soit fixé.

CP : Il est reproché à ces six membres des Républicains de s'être rapprochés du président Macron. Ils risquent d'être exclus ou sanctionnés. La décision sera prise par une commission, un groupe d'élus, à l'automne. L'annonce a été faite après un bureau politique.

MC : L'ancien juge français Jean-Michel Lambert a été retrouvé mort chez lui. Il s'agit a priori d'un suicide. Il s'est rendu célèbre en travaillant sur l'affaire du petit Grégory. Le corps de cet enfant a été découvert, il y a 32 ans, dans une rivière. On ne sait toujours pas qui l'a assassiné.

CP : Le procès des auteurs présumés de l'attentat contre le musée du Bardo à Tunis s'est ouvert aujourd’hui. Une cinquantaine de personnes sont accusées, mais trente n'ont pas pu être arrêtés. Le 18 mars 2015, 21 touristes étrangers et un policier avaient été tués.

MC : Paris et Los Angeles sont presque sûres d'accueillir les Jeux olympiques. Reste à savoir lesquels ; 2024 ou 2028? Le comité international olympique a décidé d'attribuer, de confier, les deux rendez-vous sportifs en même temps. L'annonce finale sera faite le 13 septembre à Lima au Pérou.

CP : Aujourd'hui, les deux villes ont défendu leur projet, elles ont montré pourquoi il fallait qu'elles soient choisies. Le président français Emmanuel Macron est d'ailleurs venu en personne à Lausanne, en Suisse pour soutenir la candidature de Paris.

MC : En France, Emmanuel Macron annonce que le pays va devoir faire des économies, dépenser moins d'argent; 4 millions et demi d'euros cette année. Alors les journalistes, présents à Lausanne lui ont demandé comment il pensait financer, payer, les Jeux olympiques s'ils avaient lieu à Paris.

Dire que tout va mal, ce n’est pas façon de procéder. On connaît les difficultés, mais on les relève. On sait le temps que ça prend et on est au rendez-vous. Et donc en effet, le gouvernement sur différents sujets de réformes profondes et de transformations du pays, et les sujets budgétaires, prends ses responsabilités et affronte le réel. Est-ce qu’il affronte le réel en décidant que plus rien n’est possible ? Non. Donc, il y a des économies de fonctionnement, mais il y aura des investissements qui seront faits en parallèle. Je m’y suis engagé pendant ma campagne. Il y aura un plan de 50 milliards d’investissements qui permettra de faire beaucoup de choses. Et tout ce qui s’organise autour de la candidature 2024 est cohérent avec les projets que nous portons par ailleurs. L’ensemble des collectivités impliquées en termes d’amélioration de ses infrastructures de transport public. Donc pour toutes raisons, je pense que c’est un très bon projet, bien au contraire, parce qu’il n’est pas inconsidéré sur le plan budgétaire, parce qu’il s’inscrit dans les projets de mobilisation et d’investissements dont notre pays a besoin. Et réduire les coûts et le fonctionnement courant, ce n’est pas arrêté d’investir sur l’avenir. Au contraire.

C’était Emmanuel Macron, le président français.

CP : Une étude scientifique très inquiétante pour l'avenir des animaux. Plus de 30% des vertébrés, les animaux qui ont des os, sont en train de disparaître.

MC : Cette étude réalisée par les universités de Stanford et Mexico montre surtout que cette disparition est de plus en plus rapide et dans un espace de plus en plus grand. Agnès Rougier nous résume cette étude.

Les 3 auteurs ont étudié 27 600 espèces. Si les espèces de vertébrés sont en diminution sur toute la planète, l’Amérique est moins touchée que les autres continents. Sur les 177 espèces de mammifères terrestres observées, dont 54 en Afrique, toutes ont perdu au minimum un tiers de l’espace qu’elles occupaient précédemment, et plus de 40% montrent un sérieux déclin du nombre d’individus. La diminution la plus notable est concentrée dans les régions tropicales, là où les mammifères sont les plus nombreux. Le lion, qui occupait historiquement l’intégralité du continent africain, le sud de l’Europe, le Moyen-Orient et le nord de l’Inde a quasiment disparu en Afrique sub-saharienne et en Inde. Mais au-delà de cette espèce emblématique, des dizaines de populations de petits animaux disparaissent. Or un écosystème, c’est-à-dire l’ensemble des organismes vivants, dont l’Homme, qui peuple un territoire donné (un écosystème) ne peut vivre que si chaque organisme continue à y jouer son rôle. Mais aujourd’hui, la perte d’habitat, la surexploitation, la pollution, le réchauffement du climat ont conduit à un déclin catastrophique des populations animales et les chercheurs prédisent de graves conséquences sur l’humanité si rien n’est fait dans les 20 ans à venir.

MC : En tennis, Carolina Pliskova, la Tchèque devient la N°1 mondiale, après les quarts de finale du tournoi de Wimbledon. La Britannique Johanna Konta a éliminé Simona Halep. Et Venus Williams a battu Jelena Ostapenko. L'Américaine, à 37 ans, devient la joueuse la plus âge à cette étape du tournoi anglais.

Radio France International France 24 Monte Carlo Doualiya France Médias Monde

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJD OJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Journal en français facile 11/07/2017 20h00 GMT

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.