#Français de l’actualité

Entêtement

mots-actu_e.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

Les Sud-Africains sont-ils lassés de l’ « entêtement » de leur président ? En tout cas RFI met l’accent sur cette lassitude, et souligne cet entêtement qui est reproché à Jacob Zuma. Apparemment une bonne partie de la population et de la classe politique aimerait qu’il quitte le pouvoir, mais il s’accroche, il fait comme si de rien n’était, comme s’il était encore légitime aux yeux du peuple, et populaire : il ne fait pas mine de démissionner.

C’est bien pour cela qu’on peut parler de son entêtement ; c’est-à-dire de sa tendance à ne pas changer d’idée ou de comportement. Et l’entêtement mot à mot et avec une logique un peu naïve, c’est le fait d’avoir une idée dans la tête et de ne pas pouvoir l’en faire sortir. Comme on le dit de façon familière, quand il a une idée en tête, il ne l’a pas ailleurs. C’est-à-dire qu’il poursuit son idée, quelles que soient les circonstances, et le plus souvent, malgré quelques échecs qui auraient pu le décourager.

Ce mot d’entêtement est le plus souvent légèrement négatif : on l’emploie pour critiquer, ou même pour condamner : être entêté est un défaut. De même qu’être têtu : les deux mots ont bien sûr la même origine, mais têtu est simplement un adjectif : pas de nom qui lui corresponde, alors que pour entêtement, on a entêté, et que pour obstination, on a obstiné. Et ces derniers mots ont également une image plutôt négative : on dit ça des enfants qui ne se résolvent pas à obéir, qui persévèrent dans leurs bêtises. Et l’image la plus courante fait intervenir un animal : la mule, plus rarement le mulet. Mais l’expression têtue comme une mule est fréquente, peu flatteuse. Et elle évoque l’image d’une mule qui refuse obstinément d’avancer, malgré les ordres, les supplications ou les coups de bâton.

Pourtant, ne pas changer d’idée, ne pas céder au découragement, même lorsqu’on ne réussit pas du premier coup, c’est souvent une qualité. Mais on utilisera d’autres termes, d’autres expressions pour le dire. Avoir de la suite dans les idées par exemple, c’est-à-dire revenir à la charge, défendre une idée même si elle n’a pas été réalisée lors de la première ou de la deuxième tentative. Et le plus souvent cette dernière formule a un caractère positif, élogieux.

Quant à l’opiniâtreté, c’est vraiment la même orientation d’esprit que l’obstination ou l’entêtement, mais vue de manière inverse, vue de manière flatteuse : celui qui est opiniâtre est celui qui continue de batailler malgré les difficultés, et qui ne baisse pas facilement les bras : on ne le fera pas abandonner.  

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensables un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo CANOPE

 

Coproduction du réseau CANOPÉ.
www.reseau-canope.fr

Radio France International France 24 Monte Carlo Doualiya France Médias Monde

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJD OJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Entêtement

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.